Connectez-vous S'inscrire
Actu

Genopole et le Centre hospitalier sud francilien poursuivent leur « appel à idées innovantes »


Rédigé par Rédaction le Mercredi 24 Février 2021 à 15:02 | Lu 405 fois


Lancé en 2019 par Genopole et le Centre hospitalier sud francilien, la 3ème édition d’« appel à idées innovantes » vient de se terminer. Six nouvelles idées s’ajoutent aux onze projets déjà lancés.



Genopole et le Centre hospitalier sud francilien poursuivent leur « appel à idées innovantes »
Donner au personnel soignant du Centre hospitalier sud francilien (CHSF) les moyens d’innover dans leur pratique médicale, c’est ce que propose l’« Appel à idées innovantes » lancé en 2019 par Genopole et soutenu en 2021 par le Département de l’Essonne et l’Agglomération Grand Paris Sud. Les candidats retenus bénéficient d’une aide financière, d’un accompagnement de Genopole et d’un accès privilégié à l’écosystème du biocluster. L’objectif : tester la faisabilité d’une idée avec l’appui d’un partenaire scientifique ou technologique et la transformer en un projet de développement. 
 
Les personnels médicaux et paramédicaux du CHSF sont ainsi encouragés à développer une solution en solo ou en équipe. « Les projets en cours depuis le lancement en 2019 couvrent des thématiques variées comme le suivi de patients à l’aide d’outils connectés, l’analyse automatisée d’images médicales, la télémédecine, l’éducation thérapeutique digitale, le dépistage de cancers, la formation aux gestes médicaux par simulation... », détaille Genopole dans un communiqué. « L’Appel à idées innovantes est une composante majeure du partenariat construit depuis près de 10 ans avec le Centre hospitalier sud francilien pour consolider des actions au bénéfice de la recherche ou du soin. Les spécificités de l’écosystème évryen pourront aider le CHSF à relever les grands défis hospitaliers actuels, par exemple par l’émergence de solutions numériques, l’essor de la réalité virtuelle dans la formation ou encore la diffusion de la génomique », complète Gilles Lasserre, directeur général de Genopole. 

Six nouveaux lauréats

« Cette nouvelle édition de l’Appel à idées démontre l’intérêt du dispositif auprès des praticiens de l’hôpital sud francilien et des chercheurs de notre écosystème évryen » poursuit Gilles Lasserre. « Aider à l’émergence d’innovations hospitalières en se plaçant au plus près des contraintes et des besoins du terrain, c’était l’objectif de l’Appel à idées lors de son lancement par Genopole il y a deux ans. Nous sommes sur la bonne voie. » Au terme de la 3édition, en plus des onze projets déjà lancés et six nouveaux lauréats ont été choisi pour 2021. En voici la liste ainsi que leur principal objectif : 
 
Une base de données exhaustive pour le suivi des patients et la recherche sur les AVC
Enrichir la base de données E-stroke des patients pris en charge pour AVC par la collecte automatique de leurs résultats d’examens biologiques, faisant ainsi de l’Unité neurovasculaire du CHSF la première en France à constituer une base des données cliniques, radiologiques et biologiques de l’ensemble de ses patients AVC. 
 
Une étude génétique sur des patients présentant une anomalie carotidienne 
Rechercher une cause génétique probable du « web carotidien », une malformation de la carotide identifiée récemment comme responsable d’AVC sévères et récidivants chez les sujets de moins de 60 ans.

 
Un outil de réalité virtuelle pour s’entraîner à la gestion de crise 
Former les professionnels de santé à la gestion de situations sanitaires exceptionnelles (afflux de patients ou victimes traumatologiques, attentat chimique...) par une immersion en réalité virtuelle.

 
Un simulateur associant l’œil et la main pour former les anesthésistes 
S’exercer en réalité virtuelle à l’injection d’un anesthésique local près d'un nerf ou de vaisseaux avec un outil alliant le geste, avec une aiguille dite « haptique » simulant la sensation de la traversée des différents tissus, et le guidage visuel par échographie.

 
Améliorer le diagnostic et le suivi de l’embolie pulmonaire par l’intelligence artificielle 
Concevoir un logiciel qui quantifie et localise précisément les défauts de perfusion (alimentation en sang et oxygène) des poumons à partir d’images de scintigraphie, pour le diagnostic de l’embolie pulmonaire et le suivi avant-après traitement.

 
L’auto-rééducation ultra-précoce pour la récupération des troubles du langage après un AVC 
Une prise en charge intensive dès le premier jour d’hospitalisation après AVC grâce à un logiciel d’exercices de « bain de langage » impliquant activement le patient, pour une récupération optimale des fonctions du langage.

 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris