Connectez-vous



Actu

Dessintey créé l’IVS3, un dispositif innovant qui leurre le cerveau pour mieux le rééduquer

Rédigé par Rédaction le Lundi 25 Juin 2018 à 18:32 | Lu 2539 fois


Dessintey, startup Medtech, innove dans la rééducation motrice post AVC et le traitement des douleurs chroniques en créant l’IVS3, une technologie unique, basée sur la thérapie miroir, qui stimule la plasticité cérébrale. L’IVS3 permet au patient une meilleure récupération grâce à une rééducation personnalisée, plus intensive, plus diversifiée.



L’IVS3 est né d’un constat : un patient consacre, environ, 10% de son temps à la pratique d’exercices, lors de son séjour en centre de rééducation. C’est insuffisant. 

L’IVS3 ou comment leurrer le cerveau pour mieux le rééduquer

L’IVS3 (Intensive Visual Simulation) est un dispositif inédit générateur d’illusions visuelles. Grâce à un logiciel, une caméra et un système d’écrans, il remplace l’image du membre malade par une l’image créée à partir du membre valide.
 
Ainsi, lors du travail de rééducation, le patient, a l‘impression que son membre malade peut bouger comme s’il était sain, ce qui permet une reconstruction de ses circuits moteurs et sensoriels ; l’illusion générée stimule sa plasticité cérébrale. 

À découvrir en vidéo ici.

Un outil au service d’une rééducation plus intensive

L’IVS3 s’adresse aux victimes d’accident vasculaire cérébral (AVC), de douleurs chroniques (syndrome douloureux régional complexe (SDRC)/algodystrophie) ou de douleurs consécutives à une amputation.
 
Il permet un travail intense, varié et personnalisé, avec un démarrage plus précoce de la rééducation
et une augmentation quantitative et qualitative des exercices effectués. Le patient peut travailler en autonomie plusieurs fois par jour. L’efficacité de sa rééducation est optimisée ; sans générer plus de fatigue, ce qui convient aux patients les plus fragiles. 

Une réponse aux besoins des professionnels de la rééducation

En permettant une optimisation de la rééducation et une autonomisation du patient, l’IVS3 s’inscrit dans les tendances de fond du secteur de la santé : augmentation des besoins en rééducation (accroissement des AVC chez les moins de 55 ans), virage ambulatoire, intensification des soins, maîtrise des moyens humains et financiers.
 
Fruit de 15 ans d’expérience clinique, l’IVS3 a été développé en collaboration avec 3 centres de rééducation neurologique. Sa conception a nécessité la collaboration de développeurs logiciels et de bureaux d’étude spécialistes d’ergonomie, de design, de mécanique et d’optique. L’IVS3 dispose de la certification C.E.
 
L’IVS3 équipera dès juin 2018 des centres de rééducation en Ile de France, à Bordeaux, Lyon, Angers, Saint-Nazaire et Saint-Etienne. Il sera distribué en Europe dès 2019. 

La double innovation de l’IVS3 : la technologie et l’usage

Le cœur de l’IVS3 est un assistant augmenté, basé sur un algorithme intelligent. A partir d’une évaluation réalisée par le thérapeute, le logiciel analyse et reconnaît les mouvements les plus adaptés aux déficiences du patient. Il propose des séances et les personnalise en s’appuyant sur plus de 400 exercices spécifiquement conçus ; enfin, il permet la traçabilité des séances et le suivi des progrès du malade.
 
L’action de l’IVS3 se fonde sur la thérapie miroir dont l’efficacité a été scientifiquement démontrée dès la fin des années 90. Mais cette technique est restée sous-employée jusqu’à présent, car trop complexe à mettre en pratique. La technologie de l’IVS3 va permettre aux praticiens d’utiliser la thérapie miroir facilement et efficacement. 
Dessintey créé l’IVS3, un dispositif innovant qui leurre le cerveau pour mieux le rééduquer

La thérapie miroir : « Voir un mouvement c’est presque le faire »

La thérapie miroir fonctionne sur un principe d’illusion visuelle.
En effet, vision et mouvement sont très liés : regarder un mouvement sollicite sensiblement les mêmes aires du cerveau que lorsque l’on réalise ce mouvement. De plus, la vision est un processus de construction active de nos perceptions, ce qui la rend la très sensible aux illusions.
 
A chaque fois que nous observons une illusion de mouvement, notre cerveau simule automatiquement et sans effort ce mouvement.
Ainsi, en faisant croire au cerveau qu’un membre malade peut bouger comme un membre sain, la thérapie miroir permet de réinstaurer une cohérence entre ce que veut faire le patient et les sensations qu’il perçoit.
 
La thérapie miroir a fait l’objet de nombreuses publications scientifiques (ex : revue Cochrane 2014).
 Elle a été inscrite, en 2012, dans les recommandations de la Haute Autorité de Santé.
 
> Plus d’infos sur : www.therapiemiroir.com  

À propos de Dessintey

Créée en 2017, Dessintey est une startup Medtech qui développe des technologies innovantes de rééducation intensive pour accélérer le retour à l’autonomie des patients.
 
La startup Dessintey a été fondée par trois associés :
 
Pr Pascal Giraux : Créateur de l’IVS3, le Pr Pascal GIRAUX, chef de service Rééducation Adulte au CHU Saint Etienne, est un référent international en rééducation neuromotrice, notamment en ce qui concerne les mécanismes de plasticité cérébrale.
 
Nicolas Fournier : Ingénieur et titulaire d’un Master Entrepreneuriat de l’EM Lyon, Nicolas est le CEO de Dessintey. Il porte la dynamique du projet et s’assure de sa bonne exécution opérationnelle.
 
Davy Luneau : Après un cursus de recherche en sciences de la motricité, handicap et ergonomie produit, Davy a travaillé pendant 7 ans dans le secteur de la rééducation.
 Il a participé activement à la conception de l’IVS3 et le présente aujourd’hui aux équipes médicales.
 
Dessintey créé l’IVS3, un dispositif innovant qui leurre le cerveau pour mieux le rééduquer

Dessintey a reçu le prix Innovation SOFMER 2016 (société française de médecine physique et de réadaptation) et le prix « Coup de Cœur du Jury » des Victoires de l’Innovation 2017. Elle est également lauréate du Réseau Entreprendre.
 
Dessintey présentera l’IVS3 à l’ISPRM, congrès inter- national sur la médecine de rééducation, qui se tiendra du 08 au 12 juillet à Paris.
 
> Plus d’infos : www.dessintey.com  






1.Posté par Past le 07/09/2018 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La technique est innovante, espérant qu'elle n'aura pas d'effets secondaires sur le cerveau.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris 



ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !