Connectez-vous S'inscrire
Actu

Comment les collectifs de soins redessinent la médecine de ville ?


Rédigé par Les Echos Etudes le Jeudi 6 Mai 2021 à 09:54 | Lu 491 fois


Les Échos Études publie ce mois-ci une étude sur le secteur de la médecine de ville et les collectifs de soins. Que représentent en 2020 ces collectifs de soins dans l’offre et l’organisation des soins ambulatoires ? Quelles sont les modalités de leur financement et leur cadre juridique ? Ces nouvelles organisations vont-elles favoriser l’émergence d’une nouvelle offre de services ? Quels sont les acteurs qui investissent ce nouveau marché, promis à de belles perspectives de croissance ?...



©DR
©DR
Largement encouragés depuis une dizaine d’années, le regroupement des professionnels de santé en médecine de ville et les coopérations interprofessionnelles prennent forme sur l’ensemble du territoire national. Une mutation rendue nécessaire par de multiples évolutions : aspirations des jeunes médecins à exercer en groupe, développement continu des déserts médicaux, pénurie de certaines spécialités médicales, nécessité de s’équiper en solutions  numériques, besoin impératif d’optimiser les liens entre la ville et l’hôpital et de mieux coordonner les parcours de soins...
 

L’offre de soins en ville regroupée au sein de 1 000 CPTS

C’est l’une des mesures phares du plan gouvernemental « Ma Santé 2022 » : la montée en puissance des CPTS, créées par la loi de modernisation du système de santé de 2016. Leur vocation est de regrouper les professionnels de santé sur un même territoire, autour d’un projet médical et médico-social commun. À l’heure de la transition épidémiologique et des déserts médicaux, ces réseaux de santé de nouvelle génération devront s’organiser pour faciliter la prise en charge des soins non programmés, la coordination ville-hôpital, le maintien à domicile des personnes âgées, les transferts de compétences (entre médecins, pharmaciens et infirmiers) et si possible, renforcer l’attractivité médicale des territoires. Les enjeux de ces « collectifs de soins de proximité » sont donc majeurs !
 

Des regroupements pluri-professionnels encouragés

La maison de santé est largement privilégiée aux autres formes juridiques de regroupement des PS. D’où les politiques volontaristes de nombreuses collectivités territoriales qui ont soutenu financièrement l’ouverture de MSP. On assiste ainsi à un développement important de ces structures dont le nombre a plus que triplé entre 2013 et 2020.
 

Des enjeux de transformation numérique et de modernisation des cabinets médicaux

Cette mutation des soins primaires devrait accélérer les usages numériques des professionnels de santé (télémédecine, partage de dossiers médicaux électroniques, suivi des patients à distance...) grâce à la mutualisation des moyens et des compétences.
 
Cette nouvelle étude fait le point sur la montée en charge des collectifs de soins, marqueur des mutations actuelles de la médecine de ville.
 
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris