Connectez-vous S'inscrire
Actu

Co.clinic, une plateforme mobile pour faciliter l’exercice multi-site


Rédigé par Rédaction le Lundi 19 Avril 2021 à 09:39 | Lu 633 fois


Lancée au début de l’année, la plateforme Co.clinic met en relation les professionnels médicaux, dentaires et paramédicaux à la recherche de locaux à louer. Outre une optimisation économique, cet « Airbnb de la santé » entend favoriser l’exercice multi-site et renforcer l’accès aux soins. Les explications du Dr. Nicolas Tordjmann, fondateur de la start-up Co.clinic.



Le Dr. Nicolas Tordjmann, fondateur de la start-up Co.clinic. ©DR
Le Dr. Nicolas Tordjmann, fondateur de la start-up Co.clinic. ©DR
Co.clinic fait le lien entre professionnels de santé et pouvoirs publics autour du partage de locaux. Pourriez-vous nous expliquer le concept ?
Dr. Nicolas Tordjmann : Co.clinic vise à la fois à répondre à la sous-utilisation des infrastructures immobilières médicales, ainsi qu’à la nécessité de multiplier les opportunités de travail pour les praticiens libéraux. Cette marketplacemet donc en relation les professionnels de santé libéraux pour qu’ils puissent louer tout ou une partie de leurs locaux sur des plages de temps prédéfinies. 
 
C’est d’ailleurs une spécificité de votre solution : les professionnels peuvent louer un espace pour quelques heures seulement…
Effectivement, Co.clinic s’inscrit dans une nouvelle vision du travail des professions libérales : la plateforme leur permet de diminuer leurs charges fixes et d’augmenter la souplesse de leur exercice pour une plus meilleure qualité de vie au travail. Tout le monde y gagne : le loueur, qui peut ainsi optimiser ses locaux non-utilisés, et le locataire, qui peut profiter d’un espace « clés en main » pour une durée prédéfinie. Co.clinic s’impose donc comme une nouvelle étape dans l’instauration de la médecine de demain, qui sera définitivement plus flexible et portée par des professionnels de santé multi-sites, exerçant dans des cabinets mutualisés et loués à la journée.  
 
Est-ce réellement plus rentable ? 
D’un point de vue administratif – et psychologique –, assurément ! Les professionnels médicaux et paramédicaux n’ont pas vocation à gérer des locaux. Le bénéfice est donc présent pour le loueur comme pour le locataire, qui sont déchargés de ces contraintes. De plus, dans certains lieux, il est parfois difficile de remplir un cabinet sur une semaine complète. Le multi-site a donc là un rôle important à jouer pour permettre tout de même un exercice de santé, et renforcer ainsi l’offre sanitaire de proximité. 

Au-delà des professionnels de santé installés ou cherchant à l’être, Co.clinic ambitionne également d’associer les pouvoirs publics. Comment ceux-ci sont-ils intégrés à la démarche ? 
Si certaines communes n’arrivent pas à attirer de professionnels de santé cinq jours par semaine, peut-être y arriveront-elles pour un jour ou deux, par exemple. Les acteurs publics peuvent donc eux aussi se connecter à Co.clinic et proposer leur local à la location, en précisant le type de spécialité recherchée. Les professionnels peuvent ainsi multiplier leurs lieux d’exercices en étant, la même semaine, présents quelques jours sur une commune et quelques jours sur une autre. Cet exercice multi-site peut d’ailleurs  être une réponse adaptée à la désertification médicale. 
 
La plateforme Co.clinic a été lancée il y a quatre mois. Quelles évolutions prévoyez-vous à court et moyen terme ?
Parallèlement au développement de la plateforme et de sa base de données, nous travaillons actuellement à la création de services additionnels avec, par exemple, la possibilité de réaliser en 24h des études de marchés sur un lieu donné, ou l’amélioration des échanges entre les professionnels passant par la plateforme. Et ce n’est là qu’un avant-goût des outils qui seront progressivement intégrés à notre catalogue dans les deux prochaines années. 
 
 
- L’utilisation de la plateforme est aujourd’hui gratuite. Plus de renseignements sur https://coclinic.com
 
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris