Connectez-vous S'inscrire
Actu

CNR en Santé : les concertations sont lancées dans les territoires d’IDF


Rédigé par Rédaction le Lundi 14 Novembre 2022 à 10:20 | Lu 840 fois


Le volet du Conseil national de la refondation (CNR) consacré à la santé a été lancé le 3 octobre 2022 par François Braun, ministre de la santé et de la prévention. Citoyens, professionnels, élus et administrations sont invités à réfléchir aux défis à relever pour améliorer l’accès à la santé dans chaque région, avec la coordination des ARS. Focus sur la déclinaison en Île-de-France.



CNR en Santé : les concertations sont lancées dans les territoires d’IDF
En Île-de-France, cette démarche de concertation est organisée sur tout le territoire à l’échelle de chaque département à travers 23 réunions au total. Les premières concertations ont eu lieu le 7 novembre 2022 en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne.

Les concertations prévues sur tout le territoire francilien sont lancées

Afin de lancer la dynamique franciliennel’ARS Île-de-France a réuni le 12 octobre 2022 les présidents des conseils territoriaux de santé (CTS), instances de démocratie sanitaire qui regroupent des professionnels de santé, usagers, collectivités territoriales ainsi que des représentants de l’Etat et des organismes de sécurité sociale, qui joueront un rôle essentiel dans l’animation de la période de concertation qui s’ouvre dans les territoires. Objectif : faire émerger des solutions concrètes pour répondre aux enjeux de notre système de santé.

La concertation lancée par l’Agence, qui prend la forme de concertations départementales, est ainsi co-organisée et pilotée avec les partenaires des territoires : CTS, Assurance maladie et collectivités territoriales notamment. Elle rassemblera les élus, les administrations, les professionnels et les usagers qui seront invités à faire des propositions autour des quatre thématiques du CNR santé :
  • Le rôle et l’accès au médecin traitant
  • L’attractivité des métiers de la santé
  • La permanence et l’accès aux soins
  • Les politiques de prévention.
Les acteurs mobilisés peuvent également faire le choix d’ajouter une ou deux thématiques propres à la situation spécifique de leur territoire, s’ils le souhaitent.

Les premières concertations territoriales ont eu lieu le 7 novembre 2022 en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne. 

En Seine-Saint-Denis, ce premier temps d’échange, d’écoute et de partage d’expérience, qui s’est déroulé au sein du Centre hospitalier intercommunal de Montfermeil, a porté sur les sujets d’attractivité des métiers, de prévention en santé et sur les maladies chroniques. Co-organisé et piloté par l’ARS, le Conseil territorial de santé (CTS) et la caisse primaire d’Assurance maladie (CPAM), il a permis des échanges riches entre usagers, professionnels de santé et élus qui ont pu exprimer leurs convictions et faire valoir les initiatives concrètes et porteuses déjà déployées ou envisagées au sein de ce territoire. Les participants ont par exemple discuté de l’opportunité de créer des stages rémunérés pour les élèves en médecine de 3ème et 4ème année auprès d’internes ou de médecins seniors dans les territoires sous-dotés, renforcer le rôle des infirmières en pratique avancée (IPA) dans l’accompagnement notamment des maladies chroniques ou travailler à accompagner et former les personnes sans emploi et qui ne sont pas en formation vers les métiers du soin et de l’accompagnement médico-social. 

Dans le Val-de-Marne, la réunion de concertation a pris la forme d’un groupe de travail dédié d’une quinzaine de personnes, notamment les coordinateurs de contrats locaux de santé (CLS) des principales villes du département. Les débats ont en particulier porté sur la promotion de la santé, les déterminants de santé et la participation citoyenne. 

Au cours des prochaines semaines, dans chaque département d’Île-de-France, 23 concertations rassemblant l’ensemble des parties prenantes auront lieu. A l’issue de ces échanges, l’ensemble de ces travaux, concertations territoriales comme contributions écrites régionales, fera l’objet d’une consolidation puis d’une restitution régionale mi-décembre, avant d’être transmis au niveau national.

L’Agence invite tous ceux qui le souhaitent à contribuer à ces concertations

Comment contribuer ?

Les acteurs régionaux de la santé et de la prévention sont invités à transmettre à l’Agence leurs contributions écrites pour le 30 novembre 2022, à l’adresse suivante : ars-idf-cnr@ars.sante.fr .

Si vous êtes un acteur de la santé ou un usager et que vous souhaitez participer à une ou plusieurs réunions organisées dans les départements ? Rendez-vous sur ce formulaire.

Les enjeux du Conseil national de la refondation en santé

Le CNR en santé repose sur quatre composantes : 

1 - Les réunions de co-construction territoriales animées l’Agence régionale de santé (ARS), en lien étroit avec les préfectures et les élus et en association avec le réseau de l’Assurance maladie. Elles se tiennent jusqu’en décembre 2022, avec pour objectifs de mettre en valeur toutes les initiatives locales déjà existantes, trouver des solutions nouvelles pour notre système de santé et tout particulièrement pour l’accès à la santé, et proposer les évolutions qu’il serait nécessaire de porter au niveau national pour favoriser leur déploiement ou lever des blocages en faisant évoluer la réglementation. 

2 - Des groupes de travail sont confiés à des personnalités qualifiées, associant toutes les parties prenantes (ordres, professionnels de santé, établissements de santé, élus, usagers, associations). Ils portent sur les actions prioritaires et urgentes du Gouvernement :
  • Garantir un égal accès aux soins partout et pour tous ; 
  • Renforcer la place de la prévention en santé ; 
  • Renforcer l’attractivité des métiers de la santé ; 
  • Promouvoir le « mieux vivre à l’hôpital ». 
3 - Des chantiers prospectifs sont conduits au niveau national sur la transition écologique, l’évolution à long terme des métiers de soignants et des besoins démographiques, ainsi que la soutenabilité et la performance de notre système de santé dans son ensemble. 

4 - Une consultation numérique pour élargir, à tous les citoyens et à tous les professionnels, le champ de la concertation sur les sujets traités dans le cadre des groupes de travail nationaux.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris