Connectez-vous S'inscrire
Le magazine de l'innovation hospitalière
SIS

Avec Emed 5.2, NEXUS/FRANCE mise sur l'expérience utilisateurs


Rédigé par Rédaction le Lundi 6 Novembre 2023 à 09:52 | Lu 1139 fois


Éditeur du dossier patient informatisé (DPI) Emed, NEXUS/FRANCE vient de dévoiler une mise à jour majeure avec la sortie de la version 5.2, qui laisse une large place à l’expérience utilisateur. Olivier Bracco, Responsable Commercial France, nous en dit plus.



Avec Emed 5.2, NEXUS/FRANCE mise sur l'expérience utilisateurs
En quoi consiste Emed 5.2 ?

Olivier Bracco : S’orientant vers une ergonomie multi-utilisateurs améliorée et une fluidité de navigation renforcée, cette mise à jour propose notamment un nouvel écran d’accueil entièrement personnalisable, et intégrant la notion de « favoris » : chaque professionnel de santé peut ainsi choisir les briques vers lesquelles il souhaiterait bénéficier d’un accès direct. La V5.2 offre également la possibilité de rechercher un dossier patient directement à partir de la page d’accueil, ainsi qu’une fonctionnalité « Sollicitations et demandes d’avis » permettant des échanges instantanés et sécurisés au sein même d’Emed. La communication interprofessionnelle est ainsi sensiblement facilitée, sans les pertes de temps et interruptions de tâches liées aux appels téléphoniques.

Le volet Consultations a lui aussi évolué. Pourriez-vous nous en parler ?

NEXUS/FRANCE a ici noué un partenariat stratégique avec Doctolib, acteur majeur de la prise de rendez-vous médicaux en ligne, pour proposer un service intégré et fluide : les agendas Doctolib et Emed sont désormais totalement interconnectés afin de faciliter le quotidien des secrétariats médicaux. Comme vous pouvez le constater, Emed 5.2 se concentre donc surtout sur l’expérience utilisateur pour mieux accompagner la transformation des pratiques. Son déploiement bénéficie d’ailleurs d’un appui étroit par les équipes de NEXUS/FRANCE, mobilisées pour que ces évolutions bénéficient rapidement aux professionnels de santé.

> Plus d'informations sur le site de NEXUS/FRANCE

> Article publié dans l'édition de septembre d'Hospitalia à lire ici.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter