Connectez-vous S'inscrire

Le magazine de l'innovation hospitalière
Actu

À l’AP-HP, le design hospitalier trace sa route


Rédigé par Joëlle Hayek le Lundi 17 Avril 2023 à 16:02 | Lu 1755 fois


À l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, plus grand CHU d’Europe avec 38 hôpitaux prenant en charge, chaque année, quelque 8,3 millions de patients, le programme « Repenser l’accueil du patient et de ses proches » met en application les principes du design hospitalier pour co-construire des solutions et des outils « ancrés dans la réalité du terrain », comme nous l’explique son responsable, Matthieu Ruthy.



En quoi consiste le design hospitalier ?

Matthieu Ruthy : Mon rôle est d’accompagner les organisations dans la définition de stratégies et la mise en œuvre de projets transformants par le design, en appliquant une méthodologie spécifique et éprouvée – quoique relativement récente dans le monde hospitalier français. La spécificité du designer hospitalier réside dans sa capacité à véritablement « plonger » dans le quotidien d’un service pour comprendre ce qui s’y vit de la manière la plus fine possible. Cette immersion, qui peut durer plusieurs jours, favorise l’acquisition d’une vision plus générale sur les problématiques éventuelles, qui elle-même viendra nourrir la recherche et la formalisation de solutions en concertation étroite avec les utilisateurs finaux, usagers comme professionnels de santé. L’approche du designer est donc à la fois sensible car basée sur l’observation et l’écoute, et agile car différents supports sont mobilisés – maquettage des espaces, développement de prototypes – et testés en conditions réelles, pour limiter les risques d’erreurs et co-construire des solutions véritablement ancrées dans la réalité du terrain.

Pourriez-vous évoquer quelques projets récemment mis en œuvre ?

Je citerai par exemple un projet de santé environnementale en maternité, dans le cadre duquel nous développons plusieurs supports pédagogiques pour accompagner le changement des pratiques et mieux informer les patients. Ou encore le réaménagement du hall d’accueil de l’Hôpital Corentin-Celton, et du service d’imagerie médicale de l’Hôpital Ambroise-Paré où, après une immersion de plusieurs jours pour mieux connaître les organisations et les pratiques, nous avons animé plusieurs ateliers avec l’ensemble des parties prenantes. Plusieurs solutions ont ainsi pu être identifiées et testées pour faciliter les échanges, mieux gérer les flux et améliorer, in fine, l’expérience des utilisateurs.

D’autres exemples ?

Outre ces projets locaux, le design hospitalier peut également être appliqué à des sujets plus génériques, comme l’actuelle réflexion prospective autour du parcours de consultation de demain. Nous avons ici cherché à en identifier les piliers, par exemple l’autonomisation du patient, pour pouvoir, à l’avenir, y intégrer de nouveaux outils sans toucher à ces fondamentaux. Vous le voyez, cette méthodologie permet aussi de soutenir et d’accompagner l’innovation. Je suis d’ailleurs chargé de coordonner et développer les différents labs innovations de l’AP-HP, véritables « terrains de jeu » du design hospitalier. Il nous faut continuer à promouvoir cette démarche qui gagnerait, à mon sens, à être généralisée au sein des établissements de santé français.

Article publié dans l'édition de février 2023 d'Hospitalia à lire ici.
 






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr