Connectez-vous S'inscrire
Biologie

7 logiciels de Système de Gestion de Laboratoire référencés dans le programme Ségur du numérique en santé


Rédigé par Rédaction le Mercredi 19 Octobre 2022 à 08:43 | Lu 709 fois


Avec le programme Ségur du numérique en santé, l’Etat investit 2 Mds d’euros pour permettre le partage fluide et sécurisé des données de santé entre professionnels et avec les patients.



7 logiciels de Système de Gestion de Laboratoire référencés dans le programme Ségur du numérique en santé
Chaque année, environ un citoyen sur deux passe au moins une fois par un laboratoire de biologie médicale. Grâce au Ségur du numérique en santé, le patient va recevoir sans délai son compte-rendu structuré dans son compte Mon espace santé. Actuellement, c’est environ 400 000 comptes-rendus de biologie qui sont alimentés chaque mois par les laboratoires de biologie médicale, contre 160 000 par mois il y a un an à la même période. L’objectif est d’atteindre 3 000 000 par mois en 2023 avec la fin du déploiement du Ségur du numérique en santé. Ce dernier permet également aux prescripteurs des examens de biologie et aux autres correspondants de santé du patient de recevoir ce compte-rendu par messagerie sécurisée.

L’Etat finance ainsi des prestations de mises à jour des logiciels des biologistes médicaux, en ville et à l’hôpital : les systèmes de gestion de laboratoires (SGL), à un montant maximum compris entre 27 000 et 47 000 euros pour un groupe de plusieurs laboratoires utilisant le même logiciel, ainsi que la “transicodification” de leurs catalogues d’examem pour passer à la terminologie internationale dénommée LOINC. Pour obtenir ces financements, les éditeurs doivent d’abord être référencés auprès de l’Agence du Numérique en Santé (ANS), c’est-à- dire prouver qu’ils sont en conformité avec les exigences de sécurité et d’interopérabilité fixées par la puissance publique, puis fournir les bons de commande des laboratoires de biologie médicale et la preuve de la réalisation de la prestation.

En détails

Un premier éditeur de SGL a franchi la première étape du référencement mi-juillet : il s’agit de la société INLOG avec la solution EdgeLab (version 7.0.1). Pour David Kalfon, le président de la société, « INLOG est fier d’annoncer sa labellisation Ségur vague 1, projet qui a mobilisé ses équipes R&D pendant de longs mois. Grâce à cette labellisation et ce niveau d’exigence, la qualification de l’Identité Nationale de Santé et l’envoi des comptes-rendus sont maintenant facilités et sécurisés pour l’ensemble des clients ayant opté pour les versions Ségur. »


Depuis, six autres solutions ont été référencées :
• GLIMS (version 10) de la société MIPS
• HEXALIS (version 5.0) et KALISIL (version 4.0) de la société DEDALUS
• TDNexLabs (version 2) de la société TECHNDATA
• LAMWEB (version 05.02) de la société HISTONE
• MOLIS (version 441-SP6) de la société CGM LAB.

Le détail des solutions référencées est affiché sur le site de l’ANS.

Les laboratoires de biologie médicale ont jusqu’au 30 novembre 2022 pour commander leur passage à un logiciel référencé Ségur, auprès de l’éditeur de leur choix, afin de bénéficier de la prise en charge par l’Etat. Cette mise à jour doit être réalisée avant le 28 avril 2023.






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris