Connectez-vous S'inscrire
SIS

« Demain, la voix sera la porte d’entrée de la santé numérique »


Rédigé par Rédaction le Mercredi 26 Octobre 2022 à 11:07 | Lu 1013 fois


Leader incontesté des technologies de reconnaissance vocale et d’intelligence artificielle conversationnelle – d’ailleurs récemment racheté par le géant Microsoft –, Nuance compte pleinement prendre part aux nouvelles dynamiques à l’œuvre au sein des établissements de santé, en particulier pour y préserver les ressources médicales et soignantes. Le point avec le Docteur Arnaud Wilmet, Chief Medical Information Officer (CMIO).



Le Dr Arnaud Wilmet, Chief Medical Information Of cer chez Nuance. ©DR
Le Dr Arnaud Wilmet, Chief Medical Information Of cer chez Nuance. ©DR
Pourriez-vous, pour commencer, nous expliquer votre rôle en tant que CMIO ?
Dr Arnaud Wilmet : Cette fonction stratégique, très commune aux États-Unis, consiste à faire le lien entre les équipes cliniques et les équipes informatiques, afin que les solutions proposées soient en adéquation réelle avec les besoins des utilisateurs – ce qui facilite considérablement leur adoption. Or, pour que les professionnels hospitaliers puissent mieux faire face à l’augmentation de leur charge de travail, eu égard à la raréfaction des ressources médico-soignantes, il leur faut des outils offrant à la fois gain de temps, optimisation des pratiques et utilisation intuitive. C’est justement pour limiter les tâches administratives et faciliter la documentation clinique au fil de l’eau, et donc préserver autant que possible leur qualité de vie au travail, que nous combinons reconnaissance vocale et intelligence artificielle conversationnelle.

C’est ici l’un des objectifs de Dragon Medical One. Pourriez-vous nous en parler ?
Cette solution hébergée dans le Cloud Microsoft Azure – donc parfaitement sécurisée et certifiée HDS – est utilisable en mode SaaS (Software as a Service), ce qui lui permet d’être accessible en mobilité, quel que soit le lieu d’exercice. Elle garantit un usage en toute autonomie, pour documenter la majorité des DPI du marché à la voix. Or, en divisant par deux le temps de frappe, on favorise l’exhaustivité des informations médicales, renforçant par là même la qualité, la sécurité et la continuité des soins. Cela étant dit, Dragon Medical One peut s’utiliser avec d’autres solutions, tels les outils de bureautique : rédaction de mails, élaboration d’un rapport d’activité ou publication scientifique, recherche d’informations cliniques à la voix, toutes les options sont possibles.

Quels sont ses principaux atouts ?                                                                                        
Contrairement aux anciens moteurs de reconnaissance vocale qui imposaient un certain temps d’apprentissage, notre IA conversationnelle est immédiatement opérationnelle, pour un taux de reconnaissance instantanément remarquable. Les terminologies médicales, les bases médicamenteuses, tout est mis à jour en temps réel grâce au Cloud. Plus de 500 000 médecins dans le monde l’ont adoptée, dont plus de 25 000 en France, toutes spécialités et tous secteurs confondus, et les professionnels paramédicaux commencent eux-mêmes à s’en saisir. Les DSI ne sont pas en reste, car le mode SaaS assure un déploiement léger, agile et rapide, tout en ne requérant aucun effort de maintenance.

Comment envisagez-vous l’avenir ?
Demain, la voix sera, à mon sens, la porte d’entrée de la santé numérique, qu’il s’agisse d’IA conversationnelle ou d’assistants médicaux virtuels. Nous le voyons déjà avec le Métaverse et les technologies immersives, qui l’intègrent de fait. Nous n’en sommes donc qu’aux prémices, même si la suite des événements s’écrit déjà aux États-Unis, où Nuance a lancé depuis un peu plus d’un an des systèmes dits d’intelligence clinique ambiante. La technologie se fond ici complètement dans l’environnement applicatif médical au profit du colloque singulier, ce qui permet de revenir aux fondamentaux de la médecine. Les perspectives à venir sont donc passionnantes, et Nuance et Microsoft sont en bonne position pour accompagner les professionnels de santé à la révolution numérique dans le domaine de la santé.

> En savoir plus : nuance.fr/go/dmo
> Contacter l’équipe Nuance : reconnaissancevocale.sante@nuance.com

Article publié dans l'édition de septembre 2022 d'Hospitalia à lire ici.


 







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter







CONTACT

HOSPITALIA

Immeuble Newquay B / B35
13 rue Ampère
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris