Connectez-vous S'inscrire
MENU
Agenda
Les 55èmes Journées d'Études de l'AFDN
Infos pratiques
du Jeudi 1 Juin 2017 au Samedi 3 Juin 2017, 09:00 - 12:30
Palais des Congrès de Bordeaux-Lac - avenue Jean-Gabriel Domergue
33300 Bordeaux
Description

LES DIÉTÉTICIENS FACE AUX ENJEUX DE LA NUTRITION

L’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes, porte-parole de la profession auprès des pouvoirs publics, organise cette année la 55ème édition de ses Journées d’Études dans sa délégation régionale de la Nouvelle-Aquitaine, au Palais des Congrès de Bordeaux-Lac, du jeudi 1er au samedi 3 juin prochains. Les inscriptions sont ouvertes !

Diététiciens (hospitaliers, de la restauration collective ou de ville), médecins spécialistes, enseignants-chercheurs, étudiants, pouvoirs publics croiseront leurs regards sur quatre sujets : Comment aborder les nouveaux outils e-santé ? Que peut pour nous l’intestin, cet organe intelligent ? Comment gérer l’obsession d’une alimentation saine ? Comment relever les défis nutritionnels en réanimation ?

Comme toujours, un espace exposants accueillera les dernières innovations en matière de nutrition (recherche, agro-alimentaire, équipements, services). Et pour la 2e année, sera remis le prix Anne-Marie Dartois du meilleur mémoire de fin d’études, qui a remporté un grand succès dès sa première édition en 2016.

QUATRE GRANDES THÉMATIQUES

Les interventions croiseront des approches théoriques, des éclairages sociologiques et des expériences professionnelles sous forme de tables rondes ou de cas pratiques.

Thématique 1 -— Alimentation et santé connectée : une révolution en marche
Les applications et objets de santé connectés font aujourd’hui partie de notre environnement quotidien. Il est désormais possible, en tous lieux et à tous moments, de collecter des données de santé personnelles grâce à des technologiques chaque jour plus intelligentes. Comme tous les professionnels de santé, les diététiciens sont directement concernés par cette mutation des usages.
Après une présentation de la collaboration entre l’Agence Régionale de Santé et Télésanté Aquitaine (portail de la e-santé en Aquitaine), l’approche sociologique (intervenant à confirmer) apportera un éclairage sur les comportements mis en jeu dans ces pratiques. Deux cas pratiques clôtureront cette séquence, sur deux prises en charges diététiques particulièrement concernées par ces nouveaux usages : l’insuffisance rénale et le diabète.
> JEUDI 1ER JUIN DE 9H30 À 12H15

Thématique 2 —- L’intestin, un organe intelligent ?
Après les best-sellers « Le charme discret de l’intestin » (Giulia Enders) et « L’intestin, notre deuxième cerveau » (Francesca Joly-Gomez), chacun sait maintenant que l’intestin ne se contente pas de digérer les aliments : il est un organe véritablement « intelligent ». Les diététiciens ont décidé de l’aborder sous l’angle particulier du rôle thérapeutique du microbiote (anciennement « flore intestinale »).
Qu’est-ce que le microbiote ? Comment se forme-t-il (programmation intestinale précoce lors de la grossesse ou de l’allaitement) ? Le Pr Francesca Joly-Gomez (Hôpital Beaujon, présidente du conseil scientifique de la SFNEP - Société Française Nutrition Clinique et Métabolisme) exposera notamment comment l’utiliser pour prendre en charge certaines pathologies intestinales.
> JEUDI 1ER JUIN DE 14H15 À 17H15

Thématique 3 -— Alimentation, les nouveaux défis santé
Enjeu de santé publique majeur, l’alimentation fait aujourd’hui l’objet de nouveaux modes de consommation, dictés par une exigence accrue à la fois de sécurité et de bien-être. Cette tendance peut parfois engendrer des comportements extrêmes. Comment, dans leurs pratiques, les diététiciens peuvent-ils prendre en compte ces comportements ?
Après les résultats d’une enquête CREDOC sur les nouveaux comportements d’achat, Emmanuelle Petit-Lefranc (diététicienne et chargée de recherche en sociologie à l’EHESS - École des Hautes Études en Sciences Sociales), apportera ses éclairages sur l’obsession du bien-être et le Dr Isabelle Farbos (Université Bordeaux II) interpellera sur les problèmes d’avenir posés par ces toxiques qui font peur (« molécules migrantes », « pesticides », « perturbateurs endocriniens »...). Après le bilan par l’INRA du programme européen TeRiFiQ (réduction de sel, graisses et sucres dans les aliments), la séquence sera clôturée par une table ronde sur la place du diététicien dans l’information du consommateur.
> VENDREDI 2 JUIN DE 8H30 À 12H15

Thématique 4 —- Comment nourrir en réanimation en 2017 ?
En réanimation, même si le patient n’est pas dénutri à l’admission, il est à haut risque de dénutrition et a donc besoin d’une prise en charge nutritionnelle systématique pour ralentir la perte de masse musculaire. Pour le diététicien, l’enjeu de l’alimentation en réanimation est
majeur.
L’alimentation artificielle doit être faite le plus rapidement possible, mais au bon moment et dans la bonne quantité. Des médecins de la SFNEP feront un retour sur les audits de pratiques et sur la place du diététicien dans cette prise en charge. Deux cas cliniques associant des diététiciens du CHU de Bordeaux clôtureront la séquence.
> VENDREDI 2 JUIN DE 14H30 À 17H45