Connectez-vous S'inscrire
MENU


Renforcement des collaborations entre l’hôpital d’instruction des armées Clermont Tonnerre et le CHRU de Brest

Rédigé par Rédaction le Lundi 22 Juin 2015 à 10:03 | Lu 559 fois
Actu


Le médecin général des armées Jean-Marc Debonne, directeur central du service de santé des armées, a présidé une cérémonie militaire à l’occasion du départ du médecin général Gérard Bourguignon qui quitte ses fonctions de médecin chef de l’HIA Clermont Tonnerre. Il sera remplacé par le médecin général Remi Macarez qui a déjà servi au sein de cet hôpital. Il va poursuivre l’action de ses prédécesseurs pour le développement des relations de collaboration avec le CHRU de Brest.


Cette cérémonie s’est déroulée en présence des élus locaux, des autorités militaires et civiles, des représentants de l’Agence Régionale de Santé Bretagne et du directeur général du CHRU, M. Philippe El Saïr.
 
Elle a été l’occasion de rappeler les liens forts qui unissent les deux établissements et d’évoquer leur engagement conjoint pour continuer à les développer. Ces liens sont anciens, étroitement liés à l’histoire de la ville de Brest et à celle de son port de guerre. Ils prennent en compte aujourd’hui les évolutions attendues par le ministère de la Défense, traduites dans le nouveau modèle de service SSA 2020 et celles du ministère des affaires sociales et de la santé pour l’organisation territoriale des soins.

Le GCS HOSPIBREST

Un projet médical partagé avait été proposé en 2009. Il a servi de base aux nombreuses réalisations conduites ensemble depuis, pour la permanence de soins de radiologie, la chimiothérapie des cancers, la neurologie, la recherche clinique, l’enseignement et la formation, avec des résultats remarquables. Ils vont se prolonger dans le cadre du groupement de coopération sanitaire HOSPIBREST, de création récente entre ces deux établissements.
 
Les missions confiées à l’HIA Clermont Tonnerre évoluent pour répondre aux nouveaux enjeux du service de santé des armées. L’hôpital se réorganise pour maintenir sa contribution aux besoins des forces armées et renforce son partenariat avec le CHRU de Brest pour assumer ses responsabilités dans le territoire de santé. Le développement d’une culture partagée de réponse aux besoins de santé pourra bénéficier également des nouveaux cadres de partenariats portés par la prochaine Loi de santé publique. Tout cela vise à conforter la place de l’HIA Clermont Tonnerre dans ses responsabilités de défense et de territoire.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | SSA 2015 | Paris Healthcare Week 2017 | JFR 2017