Connectez-vous S'inscrire
MENU


Le GCS Alsace e-santé présente le projet ALBIOM

Rédigé par Rédaction le Mercredi 16 Septembre 2015 à 08:57 | Lu 1275 fois
Biologie


Percevoir en un seul regard l’évolution d’un taux de cholestérol sur la dernière année, être alerté au sujet d’un résultat anormal, comparer et croiser des résultats de biologie… Ces fonctionnalités sont au cœur du projet Albiom (Alsace biologie médicale).
Albiom, mené par Alsace e-santé avec les laboratoires, les établissements et les professionnels libéraux, a pour but de permettre au patient, et à son médecin, de visualiser en ligne l’historique de ses résultats d’examens de biologie médicale, quelle que soit leur origine (structure hospitalière ou privée).


Le GCS Alsace e-santé présente le projet ALBIOM

Albiom, un projet précurseur lié au DMP

Albiom se compose de deux axes d’action : 
 
- Expérimenter l’intégration des référentiels requis pour un partage des résultats de biologie dans le Dossier Médical Personnel (DMP) et évaluer les apports d’une présentation ergonomique de la biologie en termes d’usages.
 
- Accompagner la démarche régionale en faveur de l’interopérabilité des systèmes d’information de 8 établissements publics de santé disposant d’un laboratoire et leurs capacités à communiquer entre eux.
 
Albiom s’adresse au patient, aux prescripteurs d’examens de biologie médicale et aux laboratoires publics et privés.

Albiom, au cœur de la coordination des soins

D’après les professionnels de santé, les résultats de biologie médicale sont parmi les informations les plus utiles à la coordination des soins. Au même titre que le compte rendu de sortie, l’anatomo-cytopathologie et l’imagerie médicale, les résultats de biologie médicale sont un indicateur indispensable à la bonne prise en charge des patients – en particulier ceux atteints de pathologie chronique ou multiple. Leur partage entre professionnels de santé contribue également à l’optimisation de la relation ville-hôpital.
 
Dédié au champ de la biologie, Albiom apporte un haut niveau de réponse à ce besoin particulier. Ce projet place le DMP comme véritable outil de partage « donnant-donnant » entre :
- les biologistes qui bénéficieront des informations cliniques (volet médical de synthèse, compte rendu hospitalier…) déposées dans le DMP,
- et les autres acteurs de la prise en charge du patient (professionnels de santé des hôpitaux et de ville) qui eux peuvent comparer les résultats  biologiques produits par les laboratoires.
 
Pour la première fois en France, Albiom permet d’envisager le développement de fonctions dédiées à l’exploitation des résultats de biologie médicale pour générer alertes et représentations ergonomiques de résultats. Albiom ouvre d’autres perspectives, que ce soit dans le champ de la biologie (gestion de la prescription informatisée, de la sous-traitance, des échanges dans le cadre du développement de l’interopérabilité territoriale, régionale ou nationale entre laboratoires, accréditation des laboratoires…), ou dans d’autres spécialités médicales qui pourront s’appuyer sur les travaux réalisés. Albiom s’inscrit enfin dans une perspective de déploiement au niveau national.

Déjà des résultats structurés dans le DMP

L’année 2013 et le premier semestre 2014 ont été consacrés à la préparation des deux volets du projet : définition des besoins avec les partenaires du projet et avec les acteurs du terrain (biologistes, médecins, services informatiques, éditeurs), lancement de plusieurs appels d’offres et proposition de sites préfigurateurs.
 
Début 2015, les premiers comptes rendus structurés d’examens de biologie médicale sont disponibles dans le DMP. Pour la première fois, les professionnels accèdent à un mode de présentation efficace autorisant, par exemple, des comparaisons et un suivi chronologique des tendances.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017