Connectez-vous S'inscrire
MENU

Le CHRU de Lille se mobilise pour le Concept Room

Rédigé par Admin le Mercredi 19 Mars 2014 à 15:17 | Lu 777 fois


Né d’un partenariat entre le réseau Clubster Santé et le CHRU de Lille, le projet Concept Room a fédéré entreprises régionales et professionnels de santé autour de la conception de prototypes innovants, répondant aux besoins des usagers tout en s’inscrivant dans les stratégies actuelles des établissements hospitaliers (maîtrise des coûts, respect des principes du développement durable,...). Avec 2 Opus déjà dévoilés (« la chambre d’hôpital de demain », en 2012, et « l’organisation ambulatoire optimisée » en 2013) et un 3ème Opus en préparation – dédié, pour sa part, à la dépendance et aux EHPAD -, la démarche, qui connaît un succès retentissant, a notamment pu se concrétiser grâce à la forte implication du CHRU et à l’expertise métier de ses acteurs. Les explications de Philippe Mayjonade, directeur hôtelier du CHRU de Lille et coordonnateur CHRU du partenariat avec le réseau régional Clubster Santé.


Philippe Mayjonade
Philippe Mayjonade
Dans quel contexte le projet de Concept Room est-il né ?
Philippe Mayjonade : De longue date engagé dans une politique hôtelière active centrée sur le patient et son bien-être, le CHRU de Lille réfléchissait, en 2010, à l’aménagement de nouvelles chambres tenant mieux compte des souhaits et attentes des professionnels de santé et des patients. Le Clubster Santé avait, à la même époque, initié une réflexion autour de la chambre d’hôpital du futur avec les entreprises de son réseau. Une mise en commun de nos forces s’est donc rapidement imposée ! Le CHRU a alors suggéré une démarche pluriannuelle par opus, en adéquation avec la réalité hospitalière où, à chaque type de prise en charge, correspondent des aménagements et des standards spécifiques. L’idée étant d’imaginer des solutions qui pourront, à terme, être véritablement utilisées sur le terrain et apporter une réelle valeur ajoutée pour le patient. Et c’est ainsi qu’est né un 1er Opus suivi, en 2013, d’un volet plus particulièrement dédié au parcours ambulatoire – et bientôt d’un 3ème Opus qui sera consacré à la prise en charge des patients dépendants.

Quels paramètres ont été plus particulièrement pris en compte pour la conception du 1er Opus « la chambre d’hôpital de demain » ?
Nous sommes « repartis » des principaux motifs d’insatisfaction des usagers - environnement impersonnel et trop médicalisé, équipements hôteliers perçus comme quelque peu vétustes, chambres perçues comme pas assez spacieuses – afin de proposer une architecture et des aménagements modernes, qui augmentent la perception de l’espace disponible tout en accordant une meilleure place au maintien des liens sociaux et à la convivialité. La réflexion d’ensemble, qui a notamment associé des représentants des usagers, des architectes, des designers, des décorateurs et des professionnels de l’hôtellerie, s’est traduite par la conception d’un prototype qui a su véritablement séduire le grand public ! Produites à l’échelle industrielle, ses différentes innovations pourront ainsi être dissociées afin d’être déployées à l’occasion d’opérations de modernisation ou de restructuration – la chambre en tant que telle étant pour sa part un concept global qui devrait être instruit dès la conception initiale d’un bâtiment.

La mission du CHRU de Lille : mobiliser autant d’experts que de besoins afin de favoriser l’émergence d’une vision structurée, puis contribuer aux propositions concrètes

Qu’en est-il du 2ème Opus ?
La réflexion a ici plus particulièrement associé « en amont » les professionnels de santé spécialisés dans la prise en charge ambulatoire puisqu’il s’agissait d’imaginer des innovations matérielles et de nouveaux équipements tenant compte des spécificités organisationnelles du parcours ambulatoire. La conception du 1er Opus s’est ainsi intéressée, en amont, aux besoins des usagers, alors que le 2ème est plutôt né d’un état des lieux des besoins médicaux – ce sera d’ailleurs également le cas du 3ème Opus. Les professionnels du CHRU se sont ici fortement mobilisés aux cotés des industriels et de Clubster Santé afin d’aboutir à des propositions pragmatiques et conformes aux exigences du terrain, par exemple en matière d’hygiène et de nettoyage. C’était d’ailleurs là la mission du CHRU de Lille dans le cadre du partenariat avec le réseau Clubster Santé : mobiliser autant d’experts que de besoins afin de favoriser l’émergence d’une vision structurée, puis contribuer aux propositions concrètes.

Comment, concrètement, ont été menées les réflexions ?
Il s’agissait de répondre à 2 questions : qu’est-ce qui permettrait d’améliorer la prise en charge du patient d’une part, et qu’est-ce qui faciliterait les missions des professionnels de santé d’autre part.  Toutes les propositions qui s’inscrivaient dans ces 2 champs ont par la suite été réévaluées au regard des contraintes hospitalières, de la réglementation en vigueur et de leur coût d’usage. Le cadrage économique est quant à lui également pris en compte dès le départ pour le 3ème Opus, pour ne pas trop démultiplier le prix d’une journée d’hébergement en EHPAD.

Où en est aujourd’hui ce 3ème Opus ?
Nous sommes en pleine phase de création. La conception et la maquette devraient quant à elle durer jusqu’au mois de juin, puis le prototype sera produit durant l’été pour pouvoir, à l’issue des éventuels derniers ajustements, être dévoilé à l’automne. Il sera dans un premier temps présenté dans le Nord Pas-de-Calais, avant d’être probablement exposé aux Salons de la Santé et de l’Autonomie 2015 !

Plus d’informations sur www.conceptroom.fr




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017