Connectez-vous S'inscrire
MENU


L’Ontario investit dans une recherche génomique révolutionnaire

Rédigé par Rédaction le Mardi 29 Octobre 2013 à 12:08 | Lu 270 fois
Actu


La province canadienne s’est engagée à hauteur de 34,5 millions de dollars (soit environ 24 millions d’euros) dans des projets de santé publique depuis 2011.


L’Ontario investit dans une recherche génomique révolutionnaire
Les élus de l’Ontario ont augmenté leur engagement dans des recherches révolutionnaires avec un apport additionnel de 7 millions de dollars canadiens (près de 5 millions d’euros) pour quatre projets de grande ampleur concernant la génomique. Cet investissement devrait faciliter une approche plus personnalisée du diagnostic et du traitement des maladies tout en améliorant les services de santé délivrés en Ontario et au-delà, un soutien au climat dynamique et innovant de la province.
 
Comprenant ces quatre nouveaux projets, l’Ontario a investi 34,5 millions dans 12 projets de recherche personnalisée dans le domaine de la santé depuis 2011.

Enjeux de la génomique en Ontario

Les projets, financés par l’Institut de Génomique de l’Ontario, vont :
 
- Aider les médecins à diagnostiquer plus facilement les patients et traiter les enfants atteints de maladies inflammatoires de l’intestin. Les Docteurs Alain Stintzi, David Mack et leur équipe développent une approche simple, efficace et non invasive pour détecter cette maladie chez les enfants. Ce travail pourrait éventuellement ouvrir la voix à de nouveaux traitements améliorant la qualité de vie des enfants vivant avec la maladie inflammatoire de l’intestin partout dans le monde.
 
- Améliorer la façon dont les médecins identifient et traitent les maladies génétiques rares. Les Docteurs Kym Boycott, Alex MacKenzie et leur équipe vont utiliser de nouveaux séquençages de gènes puissants pour développer un diagnostique précoce de meilleure qualité et un traitement plus efficace pour beaucoup de ces maladies rares causées par la mutation génétique.
 
- Fournir un traitement plus efficace pour les enfants atteints de Trouble du Spectre Autistique avec des diagnostiques précoces. Actuellement, seulement 20 % des cas sont liés à des causes génétiques. Les Docteurs Stephen Scherer et Peter Szatmari ont pour vocation d’identifier le risque lié aux facteurs génétiques associés à la maladie.
 
- Sauver plus de vie avec un dépistage précoce du cancer de l’œsophage, grâce à des fonds provenant de l’Institut de Recherche sur le Cancer de l’Ontario. Les brûlures d’estomac chroniques peuvent endommager la paroi de l’œsophage et mener à la contraction du syndrome de l’œsophage de Barrett. Les Docteurs Lincoln Stein et Tony Godfrey ont l’intention de compléter un nouveau test qui permet un dépistage précoce, rapide et efficace et des conditions de dépistage qui s’apparentent à ceux obtenus dans un cabinet de médecins.
 
« Le suivi personnalisé est une avancée importante pour la recherche et les services de santé. Cela va, indubitablement, avoir un impact significatif sur la façon dont on traite les maladies, apportant des bénéfices énormes aux ontariens, leurs familles et notre système de santé », explique Reza Moridi, Ministre de la Recherche et de l’Innovation
 
« Ces projets de suivi personnalisés ont un potentiel énorme pour améliorer la qualité de vie des personnes souffrant de maladies graves au Canada et au-delà. Les avancées dans ce domaine sont le résultat direct de soutien à des recherches révolutionnaires », poursuit Mark Poznansky, Président et Directeur Général de l’Institut Génomique de l’Ontario.

En bref

L’Ontario, Canada
 
L’Ontario est le moteur économique du Canada ; il représente 37 % de son PIB, 39 % de sa population et 38 % de ses exportations de biens. Grâce à l’appui financier et aux consultations dont peuvent se prévaloir les entreprises de toutes les tailles, aux programmes de financement visant à stimuler l’innovation et la recherche et développement, et à sa main-d’œuvre qui est la plus scolarisée du G7, l’Ontario a maintenant l’économie la plus importante du Canada et l’une des dix premières en Amérique du Nord.
 
La province entretient des liens économiques étroits avec la France, qui est son septième partenaire commercial. Dans la province, environ 7 % des investissements étrangers directs et 15 % des dépenses en immobilisations en provenance d’Europe sont français. L’Accord Économique et Commercial Global (AECG) qui est proposé stimulera encore davantage les échanges commerciaux entre le Canada et l’Union européenne.
Pour plus d’informations : www.investinontario.com/fr et www.ontarioexports.com/fr.
 
 
La génomique et les sciences de la vie en Ontario
 
Les usages des données génétiques et personnelles d’un patient permettent de personnaliser le traitement donné. Le total des financements de l’Ontario se porte sur 12 projets (34.5 millions de dollars), depuis 2011, et couvre une grande variété de maladies comme le cancer, les maladies cérébrales et l’arthrite rhumatoïde.
 
L’Ontario, de part ses financements, soutien la recherche médicale personnalisée avec l’Institut de Recherche sur le Cancer de l’Ontario, l’Institut de Recherche sur le Cerveau de l’Ontario, le Centre de Traitement des Addictions et Maladies Mentales, ainsi que les universités et hôpitaux universitaires.
 
Avec la moitié des activités économiques liées aux sciences de la vie du pays, l’Ontario est la province bénéficiant du plus important centre de sciences au Canada.
Pour plus d’informations : www.ontario.ca/fr/ministere-recherche-innovation




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017