Connectez-vous S'inscrire
MENU


Création d’un sous-groupe du plan industriel « Objets connectés »

Rédigé par Rédaction le Jeudi 27 Février 2014 à 13:43 | Lu 413 fois
SIS


Daniel Nabet, Président du Centre National de référence RFID (CNRFID), va piloter un sous-groupe rattaché au plan « Objets connectés », l’un des 34 plans de « reconquête » industrielle, annoncés par François Hollande le 12 septembre 2013. Ce sous-groupe sera spécifiquement dédié aux enjeux liés à l’utilisation des objets connectés dans les filières industrielles.



Le CNRFID, chef de file d’un sous-groupe du plan industriel "Objets connectés"

Le plan « Objets connectés », dirigé par Éric Carreel, Président de Withings, a pour ambition de développer une nouvelle industrie française des objets communicants.
 
Les technologies RFID contribuant fortement au développement des applications industrielles des objets connectés, le Ministère Délégué aux PME, à l’Innovation et à l’Économie Numérique a souhaité que le CNRFID soit chef de file d’un sous-groupe autonome sur ce sujet.
 
Reconnu pour son implication en faveur de l’adoption de ces technologies par les entreprises utilisatrices, le Centre National de Référence RFID (CNRFID) va ainsi apporter sa contribution au déploiement de l’activité industrielle et de l’emploi sur le territoire 

Identifier les leviers permettant d’assurer le développement des objets connectés dans les filières industrielles

Daniel Nabet constituera ce sous-groupe autour des axes de travail suivants :

- Identifier les conditions de succès de projets précurseurs conduits à l’échelle d’une filière industrielle
- Faciliter le respect du cadre communautaire relatif au respect de la vie privée et de la protection des données
- Identifier les principaux enjeux de gouvernance et de standardisation sur lesquels les intérêts de l’industrie française doivent être défendus.
 
 
En mars 2014, le sous-groupe contribuera à la feuille de route du plan industriel « Objets connectés », en précisant les grands axes d’action proposés et leur contenu opérationnel.
 
« Je suis honoré de cette nouvelle opportunité donnée au CNRFID de démontrer la pertinence de son action, précise Daniel Nabet. Je suis convaincu que nos propositions joueront un rôle prépondérant pour la structuration de toute la filière française de la RFID et contribueront à l’avenir industriel de la France ».  



À propos du CNRFID

Initié par le Ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi, le Centre National de référence RFID (CNRFID) a l’ambition de faciliter l'adoption et l’appropriation de la RFID, d’en développer les usages et de fédérer les initiatives au niveau national. Il favorise le déploiement de solutions entre offreurs, utilisateurs de solutions RFID, institutions et organismes de recherche.
 
Il les accompagne selon leurs besoins et intérêts respectifs et fédère désormais 140 acteurs au niveau national et international impliqués dans la RFID.
 
Plus d’informations sur www.centrenational-rfid.com




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017