Connectez-vous S'inscrire
MENU


Changement de direction à l’AP-HP : réaction du Mouvement de Défense de l’Hôpital Public

Rédigé par Rédaction le Jeudi 14 Novembre 2013 à 21:13 | Lu 506 fois
Actu



Le MDHP s’interroge : « Changement de pilote ou changement de gouvernance ? »



Changement de direction à l’AP-HP : réaction du  Mouvement de Défense de l’Hôpital Public
Présidé par le Professeur André Grimaldi, le Mouvement de Défense de l’Hôpital Public se bat pour que l’hôpital continue de garantir à tous un accès à des soins de qualité. Il réagit à la nomination de Martin Hirsch à la tête de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris :

« Le limogeage de la directrice générale de l’AP-HP apparaît plus comme une décision d’opportunité avant les élections municipales que comme la conclusion logique d’une réorganisation de l’AP-HP pour la mise en œuvre d’une stratégie territoriale de santé.
 
Madame Mireille Faugère aura géré l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (APHP) avec les outils du management d’entreprise mis en œuvre par la loi HPST : communication et marchandisation. À l’occasion d’un bras de fer avec la Commission Médicale d'Établissement (CME) et son président, la directrice a dû apprendre ce que savent tous les grands directeurs d’hôpitaux : on ne dirige pas un hôpital en ignorant la communauté médicale et encore moins en s’opposant à elle, quels que soient par ailleurs les défauts de cette dernière.
 
La gestion chaotique de l’Hôtel-Dieu (« camouflage » de son dépeçage médical progressif par son intégration dans le « groupe hospitalier Cochin », nomination successive de rien moins que 5 chefs de projet pour aboutir à un projet médical construit pour l’essentiel sans les intéressés, manquant de cohérence et à ce jour sans plan de financement crédible) n’a pu être durablement masquée par des slogans de communication : « hôpital debout ! » « hôpital 24H/24 sans rendez vous et sans attente ! »(sic)
 
L’AP-HP peut décider de fermer un hôpital dans le centre de Paris pour des raisons de bâti inadapté ou de restructurations médicales mais elle doit apporter une réponse aux besoins de la population (notamment pour les urgences et l’accès à des consultations et des examens spécialisés aux tarifs remboursés par la sécurité sociale) et préserver le capital précieux de la compétence des équipes de soins. On a au contraire assisté à un gâchis. Un de plus !
 
Derrière la question de l’Hôtel-Dieu, se pose plus fondamentalement la question de la rénovation ou du remplacement des vieux hôpitaux nécessitant un financement dédié. La gestion calamiteuse de ce dossier a d’autre part illustré, une nouvelle fois, la nécessité d’une restructuration de l’AP-HP. L’unité de l’AP-HP est aujourd’hui menacée par un siège pléthorique peu efficient et par la balkanisation en 12 groupes hospitaliers (GH) concurrents au détriment souvent de ceux situés dans les territoires les plus périphériques et les plus défavorisés.
 
La Ministre des Affaires Sociales et de la Santé porte la responsabilité de ne pas avoir initié le débat sur l’avenir de l’AP-HP comme le lui avait demandé à plusieurs reprises le Mouvement de Défense de l'Hôpital Public (MDHP) et l’ensemble de la communauté médicale. La réflexion inaugurée par la CME doit être prolongée. Il faut à la fois définir des territoires de santé pertinents pour mettre en œuvre une politique de santé publique impliquant les hôpitaux de l’AP-HP et hors AP-HP, mettre en place une gestion intégrée hospitalo-universitaire à la place des 12 GH, maintenir une coordination centrale supprimant tous les doublons actuels.
 
Tel est le défi qui attend le nouveau directeur de l’AP-HP, utiliser son pouvoir pour le restreindre à l’essentiel, s’il ne veut pas seulement accroître la lourdeur du siège actuel en recrutant comme l’ont fait tous ses prédécesseurs quelques dizaine de nouveaux collaborateurs. »
 
Pour le MDHP :
André Grimaldi, Bernard Granger




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017