Connectez-vous S'inscrire
MENU


Avec le C2DS, le secteur sanitaire s'engage contre le réchauffement de la planète : bravo au 100ème signataire !

Rédigé par Rédaction le Jeudi 28 Mai 2015 à 08:35 | Lu 320 fois
Actu


La résidence la Croix du Gué, établissement pour personnes âgées, à Bouguenais en Loire-Atlantique, est le centième établissement sanitaire ou médico-social à signer un engagement dans la campagne Two for Ten (2for10) et marquer ainsi sa volonté à lutter contre le réchauffement de la planète. La participation volontaire de la résidence de la Croix du Gué s'inscrit dans la dynamique d'engagement dans une démarche de développement durable impulsée par la Fédération Nationale Avenir et Qualité de vie des Personnes Âgées (FNAQPA) auprès de ses établissements adhérents.


Avec le C2DS, le secteur sanitaire s'engage contre le réchauffement de la planète : bravo au 100ème signataire !
La campagne Two for Ten invite ses signataires à réduire leur production de CO2 de 2 % chaque année pour atteindre ou approcher progressivement en 2020 une réduction de 20 % inscrite dans la décision du Parlement européen et du Conseil de l’Europe du 23 avril 2009.

Une campagne pour susciter l'engagement

La campagne Two for Ten propose de mettre en œuvre dix éco-gestes pour réduire sa production de gaz à effet de serre. Ils sont simples et immédiatement applicables par tous. « C'est ainsi que nous les avons voulus ! Il faut être très pragmatique et commencer par le commencement. Nous proposons aux établissements de santé d'avancer avec du bon sens et un peu de volonté ! », déclare Olivier Toma, président du C2DS.

Ces dix éco-gestes sont le point de départ d'une démarche plus structurée que l'établissement peut souhaiter déployer ensuite.

Mesurer pour améliorer

En ligne et gratuitement, les signataires de la campagne peuvent remplir cinq items et réaliser une empreinte carbone simple, c'est-à-dire une mesure de l'impact carbone de leur activité. Cette photographie de l'instant permet d'identifier des mesures correctrices puis d'évaluer les améliorations.

Les moyennes de toutes les réponses seront publiées à l'approche du sommet mondial du climat (COP 21) à Paris.
 

S'afficher pour donner envie de s'engager

« 100 c'est peu, mais c'est aussi beaucoup pour un secteur d'activité qui fonctionne à flux tendu et est soumis déjà à de très nombreuses règlementations et à des tensions budgétaires fortes. Les équipes signataires souhaitent afficher leur engagement car elles en sont fières et elles espèrent participer à la pollinisation de bonnes pratiques et susciter d'autres engagements », conclut Olivier Toma.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017