Connectez-vous S'inscrire
MENU


Analyser et Améliorer la gestion des flux de personnes au sein d’un établissement de santé

Rédigé par Admin le Jeudi 27 Juillet 2017 à 14:57 | Lu 246 fois
Actu


Communiqué

Ces dernières années les structures de santé ont énormément évolué dans leurs fonctions et leur fonctionnement. L’ambulatoire s’est très largement développé et est devenu l’une des causes de ce bouleversement. L’augmentation de l’activité intensifie le volume des déplacements verticaux dans les établissements et se retrouve dans les demandes de trajets des ascenseurs. Ajouter de nouveaux ascenseurs n’étant pas toujours possible sur ces sites, une analyse des flux de personnes (actuels ou futurs) est donc nécessaire avant la prise de décision afin d’optimiser au mieux la circulation. Qu’est-ce que l’analyse des flux de personnes ? A quoi sert-elle ? Comment se déroule cette analyse ?


L’ANALYSE DES FLUX

L’analyse des flux de personnes permet d’obtenir un état du trafic dans un bâtiment et de simuler la mise en place de stratégies d’organisation des flux et d’amélioration des matériels en place. L’objectif étant d’obtenir des conditions d’exploitation et de fonctionnement plus efficaces tout en facilitant les trajets des utilisateurs. Utilisateurs qui dans un établissement de soin vont être de différents types, plus ou moins prioritaires :
  • les patients,
  • les patients couchés (lits et brancards, accompagnés),
  • les personnels médicaux,
  • les visiteurs,
  • les livraisons logistiques (tous types),
  • les transferts de matériels et personnels pour maintenance et travaux.
 
Pour répondre à leurs besoins de transport, 3 grandes catégories d’appareils sont donc généralement présentes et seront analysées :
 
  • les ascenseurs « visiteurs » (ou passagers),
  • les ascenseurs « monte-malade »,
  • les ascenseurs « service – logistique ».
 
Dans des structures de taille réduite, une mutualisation est parfois prévue entre 2 usages. 
 

COMMENT SE DEROULE UNE ETUDE DES FLUX ?

1 - ANALYSE FONCTIONNELLE DE L’ETABLISSEMENT  
L’analyse des flux sur les ascenseurs nécessite préalablement de comprendre et modéliser les déplacements généraux dans l’immeuble. Un travail initial sur plans avec le personnel de l’établissement permet de caractériser les axes de circulations principaux ainsi que les spécificités locales à connaître.
 
Sont alors identifiés et localisés dans l’immeuble les points suivants :  
  • entrées et sorties principales de l’immeuble (piétons, personnel, malades couchés, logistique),
  • circuit de prise de poste pour le personnel (dotation vêtements, vestiaires, prise de repas, cafétéria),
  • emplacement des espaces de consultations (flux passagers important et continu),
  • zones de circulation du public (patients-visiteurs) suivant signalétique installée,
  • points de départs et de retours des distributions logistiques, les volumes concernés et les horaires planifiés.

2 - RELEVE ET COMPTAGE
Dans un bâtiment existant, faire un comptage sur place permet d’analyser le comportement des utilisateurs, d’identifier et de quantifier précisément les flux.
Il est possible de mettre en place des systèmes d’enregistrements automatiques mais les informations recueillies ne sont que très partielles, il est donc conseillé de se tourner vers un comptage physique qui analysera les points suivants : 
  • le flux d’usagers entrant et sortant des ascenseurs,
  • les temps de réponse aux appels du système suivant les périodes,
  • la qualification des utilisateurs comptés : visiteurs-patients, personnel médical, personnel technique, brancards-lits, logistique,
  • le relevé de remplissage des cabines. 
Egalement, lors de ces phases, des usages non satisfaisants peuvent être observés et doivent être pris en compte sur interview. 

3 - MODELISATION DES INSTALLATIONS 
Cette étape consiste à relever les caractéristiques techniques des appareils élévateurs en place (charges, vitesse, dimensions, manœuvre, type de portes, accélérations…).
Grâce à un simulateur informatique, les données d’entrées (flux de passagers et caractéristiques des appareils) vont alors être modélisées. Les résultats de simulations (attente, remplissage des cabines, rotations) sont comparés aux relevés sur site pour valider le modèle initial.
Travailler sur cette maquette informatique permet de simuler différentes stratégies techniques ou d’organisation et d’en déterminer l’impact pour les utilisateurs et l’efficacité du système.
En cas de programme de travaux ou de déménagement programmé de services, les résultats futurs pourront être évalués en amont afin d’adapter les fonctionnements ou de mettre en place une communication adaptée.
 
4 - ANALYSE DES RESULTATS 
Les simulations sont effectuées en fonction du flux de passagers transitant sur l’ensemble des ascenseurs, pour cela 4 critères principaux sont analysés :
  • Attente : temps d’attente entre l’appel  au palier et l’arrivée d’une cabine (remplace l’intervalle, critères moins pertinents pour les utilisateurs),
  • Remplissage : taux moyen de remplissage de la cabine,
  • Souplesse : capacité de la batterie à absorber un flux potentiellement plus important,
  • Trajet : temps passé en cabine pour le passager entre fermeture des portes (départ) et l’ouverture (arrivée).

PARTICULARITES A PRENDRE EN COMPTE

Avant d’optimiser la gestion des flux, il est important de pouvoir prioriser et organiser les déplacements. Tous les flux n’ont pas la même criticité :
 
  • Les déplacements des patients couchés se font impérativement par les ascenseurs dédiés, il va donc falloir prioriser ces déplacements pour ne pas affecter la fluidité de la fréquentation des postes de soins.
 
  • Les utilisateurs « piétons », notamment les visiteurs peuvent prendre les escaliers lorsque le nombre d’étages à parcourir est faible.
 
  • La logistique est généralement traitée à part, sur des appareils dédiés ou en horaires décalés pour ne pas gêner.
 
Pour une analyse de flux, identifier les mauvaises utilisations et les manques sur l’organisation actuelle permettra d’optimiser les déplacements. 

L’AVIS d’Aymeric CREGUT, DIRECTEUR DIVISION A9C – Société ACCEO 

L’analyse des flux de personnes dans les établissements de santé est une étape essentielle et préalable à l’optimisation de leur gestion et à la prise de décision (réalisation de travaux, réaménagement, réglages, …), il est donc nécessaire de faire attention à certains points.
Planifier et optimiser sa distribution pour un usage plus intensif des appareils est une étape importante.  Concernant la distribution logistique, il est préférable d’effectuer les déposes au palier de l’appareil plutôt que dans les services afin d’augmenter le rythme des rotations de l’appareil.

Il est primordial de mettre en place des circuits de flux simplifiés et rationnalisés pour ajuster les différents groupes aux capacités potentielles de chaque installation. Ainsi, une séparation entre patients-visiteurs et personnels peut être réalisée pour équilibrer les charges en fonction des disponibilités des appareils. 
 

Egalement, pour faciliter la circulation des visiteurs et faire un rappel des règles d’usage pour le personnel, il est nécessaire d’adapter la signalétique et son emplacement. Pour les ascenseurs, celle-ci doit être positionnée directement sur  les portes ou pleine paroi en cabine.

Mettre en place des manœuvres adaptées sur les ascenseurs améliorera également la rapidité du trafic. Il existe 2 types de manœuvres permettant de fluidifier le trafic :
  • la manœuvre collective qui permet de mutualiser les appels et d’envoyer la cabine la plus pertinente.
  • La manœuvre à pré-destination : l’utilisateur indique sa destination et le  système lui précise quelle cabine répondra à son appel.
Avec ces nouvelles manœuvres, il devient possible de grouper les personnes ayant une destination similaire dans la même cabine et ainsi réduire le nombre d’arrêts sur un aller-retour de cabine. Les remplissages de cabines baissent à flux équivalent et la capacité de regroupement des personnes est augmentée de 20% environ.
 
Concernant les transports de lits, si un lit ou un brancard est présent en cabine, il est inutile pour l’ascenseur de répondre à d’autres appels palier sur le trajet vers la destination (impossible de monter un 2e lit en cabine). Il faut intégrer des systèmes de détection de lit ou de commande de trajet direct pour une meilleure efficacité du système.
 
Il est également très important de pouvoir intégrer des stratégies de fonctionnement en mode dégradé pour prévoir une mise en place plus rapide et un impact minoré en cas de pannes. Ces stratégies doivent être réfléchies en amont en fonction des pannes possibles pouvant engendrer un arrêt plus ou moins long des ascenseurs. 

A propos du Groupe ACCEO

Le groupe ACCEO est un bureau d’études en bâtiment spécialisé dans des domaines à fortes technicité : ascenseurs, transport vertical, accessibilité handicapé et efficacité énergétique.
 
ACCEO est un acteur référent dans ces domaines d’activité et fonde son développement sur la recherche perpétuelle de la satisfaction client dans le respect de ses valeurs (Professionnalisme, Proximité, Sérénité, Dynamisme, Indépendance et Pédagogie). Le cœur du projet d’entreprise ACCEO est avant tout de rendre compréhensible et intelligible des sujets complexes pour permettre à ses clients d’optimiser la gestion de leur patrimoine : Faire de la règlementation, une réelle opportunité pour valoriser les bâtiments, gagner en sécurité, en performance, en confort et réaliser des économies financières.
 
Pour en savoir plus ou contacter le groupe ACCEO
Site : www.acceo.eu
Contact : contact@acceo.eu
Tél. 04 89 12 08 31
 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017