Connectez-vous S'inscrire
MENU

Achats hospitaliers : des résultats concrets qui se confirment

Rédigé par Rédaction le Mercredi 18 Décembre 2013 à 13:05 | Lu 425 fois


Dans le cadre du déploiement du programme PHARE (« Performance Hospitalière pour des Achats REsponsables »), les résultats de la 3ème vague du projet ARMEN ont été présentés le 17 décembre 2013 au Ministère des Affaires Sociales et de la Aanté en présence de 300 décideurs hospitaliers : chefs d’établissement, directeurs des achats, prescripteurs, acheteurs…


Achats hospitaliers : des résultats concrets qui se confirment
À l’issue de 3 mois de travaux qui ont réuni plus d’une centaine d’acheteurs et de prescripteurs hospitaliers, et grâce à un travail collaboratif de grande qualité, 72 recommandations opérationnelles ont été identifiées pour un potentiel d’économie de l’ordre de 500 M€ en 3 ans, soit plus de 16 % des dépenses sur les 10 segments de cette 3ème vague.
 
Les 10 groupes de travail ont identifié les meilleures bonnes pratiques sur des sujets parfois réputés inaccessibles, comme les dispositifs médicaux innovants (DMI), ou l’intérim médical et paramédical. Les autres segments étudiés sont les  prestations intellectuelles, les équipements de bloc, les équipements logistiques, les PC en coût complet, les fournitures d’atelier et les équipements de plateau technique de consultation.
 
Deux groupes ont aussi exploré les bonnes pratiques de simplification du processus achat, identifiant d’importantes marges de manœuvre pour les établissements autour d’actions à la portée de tous.

Des résultats 2013 très encourageants

Après les 172 M€ de gains réalisés en 2012, les premiers résultats de l’année 2013 montrent que la dynamique se poursuit : 200 M€ de gains ont été enregistrés pour les sept premiers mois, 300M€ sont attendus en fin d’année.
 
Le PAA (plan d’action achat) est devenu l’outil majeur de captation des gains par les établissements aujourd’hui. 127 établissements sont engagés dans une démarche de PAA, soit le double par rapport à l’année dernière. Un des objectifs principaux de 2014 sera de convaincre ceux qui n’y sont pas encore allés de se lancer dans l’aventure.

Rencontres régionales de l’innovation - Contrat de filière Comité Stratégique de Filière – Comité Stratégique des Industries de Santé (CSF-CSIS)

Dans le cadre du contrat de filière CSF-CSIS conclu le 5 juillet 2013 entre l’État, la filière Industries et Technologies de santé et les organisations professionnelles, plusieurs actions associant politiques d’achat et innovation ont été priorisées avec la collaboration du programme PHARE. Ainsi dès mars 2014, des rencontres régionales de l’innovation seront mises en place  entre des acheteurs hospitaliers et des entreprises innovantes
 
Ces rencontres seront supervisées au niveau national par la DGOS, en lien avec les industriels et la direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services (DGCIS). Les agences régionales de santé  (ARS) et les directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) en assureront le pilotage opérationnel.

En 2014, accompagner les établissements sur l’optimisation du processus achat-approvisionnement

L’année 2014 sera celle du lancement d’un nouveau chantier à très fort impact : la rationalisation du processus achat - approvisionnement.
 
Dans la continuité des résultats de la vague 3 ARMEN, une étude approfondie sera menée sur les marges de manœuvre associées à l’optimisation des circuits logistiques, en accompagnant plusieurs hôpitaux pilotes. Le potentiel pressenti est très important sur un sujet très attendu par la communauté hospitalière et qui doit permettre de renforcer encore les fonctions achat sur la dimension économique.

Mise en œuvre des recommandations ARMEN

Un autre défi pour 2014 sera de poursuivre la structuration et de pérenniser le dispositif actuel d’appui  à la mise en œuvre des recommandations prioritaires du projet ARMEN.
 
Il faudra aller à la rencontre des acheteurs pour cibler au mieux leurs attentes afin de proposer un dispositif souple et évolutif à même d’identifier de nouveaux sujets à porter et d’appuyer la prise en main par les directions achat des recommandations opérationnelles déjà identifiées.

Arrivée d’un directeur d’hôpital au sein du programme PHARE

Éric Graindorge, précédemment directeur des  hôpitaux de Longjumeau, Orsay et Juvisy a rejoint l’équipe PHARE à la DGOS.
 
La mission que lui a confié Jean Debeaupuis, directeur général de l’offre de soins,  est d’entraîner les chefs des 150 plus gros établissements dans ce programme de transformation de la fonction achat.
 
Éric Graindorge portera à ses pairs un message de conviction sur un levier stratégique que tous les établissements n’ont pas encore activé  pleinement aujourd’hui.
 
 
Plus d’informations :
sur le projet ARMEN :
www.sante.gouv.fr/le-projet-armen,12401.html
sur le programme PHARE :
www.sante.gouv.fr/phare
Achats hospitaliers : des résultats concrets qui se confirment




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017