Connectez-vous S'inscrire



SIS

Dossier Médical Partagé, une expérimentation réussie en Côtes d'Armor

Rédigé par Admin le Mercredi 31 Janvier 2018 à 10:29 | Lu 325 fois


La CPAM des Côtes d’Armor expérimente le Dossier Médical Partagé depuis 1 an, comme 8 autres CPAM* en France. Avec un territoire vierge sur le sujet, tout était à construire.



Aujourd’hui, c’est près de 32 000 DMP qui ont été ouverts sur le département. Ce résultat a été rendu possible grâce à l’implication et l’action de tous les partenaires du projet : établissements de santé, représentants des professionnels de santé libéraux, représentants d’associations de patients, acteurs du secteur médico-social, représentants des EHPAD, ARS Bretagne, et avec l’accompagnement du GCS e-santé Bretagne sur l’ensemble du projet.
 

Une création qui est montée en charge

La CPAM s’est mobilisée dès le début de l’expérimentation pour créer des DMP dans ses accueils et promouvoir la création via le site internet. Les établissements ont également participé à cette montée en charge avec les créations réalisées dans leurs accueils. La dynamique de création est désormais installée et va s’intensifier sur l’année 2018.
 

Des établissements de santé engagés

La CPAM a pu compter sur l’engagement des établissements de santé pour déployer le DMP dans leurs structures et concrétiser l’usage du DMP par son alimentation automatique avec le compte-rendu d’hospitalisation. Cette mise en œuvre crée un réel intérêt pour les professionnels de santé de ville.
 

Un accompagnement de terrain pour les professionnels de santé libéraux

Les Délégués de l’Assurance Maladie (DAM) et les Conseillers Informatique Service (CIS) accompagnent les professionnels libéraux depuis un an, dans le but de les guider pour la mise à jour de leur logiciel métier ou pour la connexion via la plateforme www.dmp.gouv.fr. Cette action a permis de raccorder près de 500 PS libéraux au DMP et de concrétiser son usage, pour l’alimentation ou la simple consultation.
 

Vers la généralisation

A l’horizon 2018, la Cnam a prévu de généraliser le DMP sur tout le territoire à compter de septembre. L’étape préalable sur 9 caisses pilotes a permis de tester la démarche et d’identifier des bonnes pratiques qui ont permis de définir la stratégie pour le déploiement national.
D’ici là, la CPAM des Côtes d’Armor poursuit son expérimentation afin de développer les usages du DMP sur le département et promouvoir sa création auprès de nouveaux bénéficiaires.

*Amiens, Bayonne, Besançon, Clermont-Ferrand, Créteil, Strasbourg, Toulouse, Tours.
 

A propos du GCS e-Santé Bretagne

Afin de déployer efficacement les projets et services e-santé, les pouvoirs publics s’appuient en région sur les Groupements de Coopération Sanitaire (GCS) e-Santé. 
Architecte de la e-santé, le GCS e-Santé Bretagne promeut, pilote et coordonne des projets mutualisés de e-santé et télémédecine permettant des échanges entre tous les professionnels de santé, qu’ils exercent en libéral, en établissement de santé ou médico-social, public ou privé. Son action n’est légitime que par l’implication et la participation active de ses 151 membres. 
En savoir plus : www.esante-bretagne.fr





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






CONTACT

HOSPITALIA

39 rue de la Malouine
35800 Dinard 
Tél : 02 99 16 04 79
Email : contact@hospitalia.fr

Abonnement :
abonnement@hospitalia.fr

Siège social :
23/25 rue Jean-Jacques Rousseau 
75001 Paris 



ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !