Connectez-vous S'inscrire
MENU

Un écran médical nettoyable pour lutter contre les infections nosocomiales

Rédigé par Admin le Mercredi 30 Avril 2014 à 14:46 | Lu 346 fois


Une nouvelle étude réalisée par l’American Center for Disease Control and Prevention (CDC) a révélé que sur 25 patients hospitalisés, un d’eux souffre d’une infection contractée dans un hôpital ou autre centre de soins. Sachant que les pathogènes sont de plus en plus résistants aux antibiotiques, maîtriser ces infections est de la plus haute importance dans l’environnement hospitalier. On accorde actuellement une grande attention aux instruments diagnostiques et thérapeutiques invasifs à haut risque dans le but d’empêcher les infections nosocomiales. Mais n’avez-vous jamais pensé que vos écrans médicaux pouvaient eux aussi constituer une source d’infection ?


Dix millions de bactéries

Les professionnels médicaux sont parfaitement conscients de la menace des infections nosocomiales. D’une manière systématique ils se lavent les mains avec des agents antibactériens, changent de gants et prennent de nombreuses autres mesures afin d’empêcher la dissémination de l'infection. Mais après avoir pris ces précautions, il n’est pas exclu qu’ils touchent ou changent l’orientation de leur écran d’ordinateur ou qu’ils accomplissent d’autres tâches susceptibles d’entraîner cette dissémination des microbes. Et lorsqu’ils toussent ou éternuent, des germes se répandent partout. Et dès que ces germes se déposent sur une surface dure et sèche, ils peuvent y survivre pendant des jours voire des mois(2) . D’après une étude de l’université d’Arizona, les surfaces d’un poste de travail informatisé typique présentent quelque dix millions de bactéries. Soit 400 fois plus que sur un siège de toilette normal !

Éviter les dégâts provoqués par l’emploi de produits chimiques agressifs

Outre le clavier d’ordinateur, l’écran classique constitue lui aussi une source d’infection majeure. Et malgré ces faits avérés, la plupart des hôpitaux n’ont pas de politique de nettoyage systématique pour les écrans utilisés dans un environnement clinique pour la bonne raison qu’ils sont difficiles à désinfecter. Les produits à base d’alcool, d’alcalins, d’eau ou de chlore qui s’utilisent couramment risquent de provoquer des taches sur l’écran. Qui plus est, les produits liquides peuvent l’endommager sérieusement parce que pour être efficaces, ils doivent reposer sur l’écran pendant environ deux minutes. En revanche, les écrans de qualité médicale conçus pour résister à un nettoyage complet tolèrent parfaitement les liquides de nettoyage grâce à leur protection en verre trempé inrayable. 

Prévenir toute entrée d'humidité et de liquides

Les fentes et ouvertures de connexion sont un second facteur qui empêche de procéder à un nettoyage rigoureux des écrans d’ordinateur classiques. Lorsqu’on pulvérise directement sur elles un liquide de nettoyage, celui-ci peut pénétrer dans l’appareil et y provoquer un court-circuit ou une défaillance. De par leur conception, les écrans médicaux totalement nettoyables sont entièrement étanches pour éviter la pénétration d’humidité et de liquides. Le degré d’étanchéité d’un écran est reflété par sa classe IP(3), où le premier chiffre indique le niveau de protection contre des solides et le second, le niveau de protection contre des liquides. Il faut toutefois tenir compte que la classe IP s’applique à l’ensemble de l’appareil et pas uniquement à l’écran. Il est donc impératif que l’enveloppe arrière soit étanche elle aussi, afin d’y éviter l’infiltration des désinfectants.


Protéger contre la propagation des microorganismes

Outre leurs fentes et ouvertures de connexion, les écrans classiques disposent parfois aussi d’un système de ventilation. Des tests ont montré que ces écrans projettent des particules de poussière et des microorganismes qui se sont accumulés à l’intérieur de l’appareil. Il est certain qu’une telle situation représente un énorme risque d’infection dans une salle d’opération, de soins intensifs, de soins oncologiques ou dans un environnement en stérilisation. Un écran médical étanche constitue donc une excellente solution pour empêcher la pénétration de poussières et de microorganismes aéroportés puisqu’il rejette la chaleur des composants intérieurs sans ventilateur de refroidissement.

Allier nettoyabilité et qualité d’image conséquente

Les écrans médicaux Eonis du spécialiste en imagerie médicale Barco sont rendus totalement étanches afin de résister à l’exposition aux liquides couramment utilisés (classe IP, câbles blindés) et à l’usage intensif dans un environnement hospitalier (verre trempé). Ce design entièrement nettoyable est combiné à une qualité d’image conséquente – y compris à une fonction d’assurance qualité en réseau – pour laquelle Barco est renommée depuis plus de vingt ans.

Plus d'informations : www.barco.com/fr/clinical



[1] Multistate Point-Prevalence Survey of Healthcare–Associated Infections, March 27, 2014
[2] Persistence of clinically relevant bacteria on dry inanimate surfaces (Kramer et al. BMC Infectious Diseases 2006 6:130 doi:10.1186/1471-2334-6-130) 
[3] IEC 60529 : Degrés de protection procurés par les enveloppes (Code IP). Commission internationale d’électrotechnique, Genève








Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017