Connectez-vous S'inscrire
MENU

Service de Santé des Armées : focus sur les restructurations 2015

Rédigé par Rédaction le Mardi 21 Octobre 2014 à 12:54 | Lu 905 fois



Service de Santé des Armées : focus sur les restructurations 2015

Pourquoi le SSA se restructure t-il ?

Depuis sa création en 1708, le SSA a toujours rempli sa mission de soutien des forces en opérations et ce, souvent dans des conditions extrêmement difficiles.
Aujourd’hui encore, le personnel du SSA est engagé, avec nos forces, sur tous les théâtres d’opérations extérieures. Ses compétences, son courage et son dévouement son reconnus et salués par toutes les autorités civiles et militaires.

Les évolutions, particulièrement fortes ces 20 dernières années, du contexte géostratégique et des contrats opérationnels des Armées, comme celles tout aussi majeures qui touchent le monde de la Santé en France, ont fait peser sur le SSA une double contrainte qui lui a imposé de s’adapter en permanence.

Cependant, et malgré l’importance des mesures déjà prises, les très fortes pressions liées aux évolutions qui s’exercent sur lui pourraient compromettre à terme la qualité du service rendu aux Armées et donc impacter directement la capacité d’engagement opérationnel des forces dans leurs missions de défense et de sécurité nationale.

Menacé aujourd’hui dans son efficacité technique comme dans sa performance économique mais bénéficiant toujours d’une notoriété certaine renforcée par les conflits actuels, il doit d’urgence se réformer et ne pas le faire seul.

Aujourd’hui sous forte tension, le Service doit changer, tout en restant fidèle à son identité et à ses valeurs. Pour cela, il doit faire autrement pour continuer à remplir sa mission au profit des armées avec la même efficacité.

Centré sur l’opérationnel, ce modèle doit être conforme aux ambitions stratégiques de la France, particulièrement en ce qui concerne la capacité de nos armées à entrer en premier sur un théâtre d’opération et à s’adapter à la multiplicité des formes d’engagements auxquels elles peuvent être confrontées.

Réorganisation de la plateforme hospitalière militaire d’Île de France

Une réorganisation en profondeur de la plateforme hospitalière militaire d’Ile-de-France est nécessaire pour atteindre le modèle SSA 2020. Elle répond au double contexte de la Défense et de la nouvelle Stratégie Nationale de Santé.

Elle va débuter dès 2015 pour s’achever en 2017.

Elle consiste à une redistribution des compétences humaines de l’HIA VDG au service de la réussite des hôpitaux Percy et Bégin. Il s’agit d’une adaptation spécifique, en cohérence avec SSA 2020.

Cette réorganisation garantira l’avenir des autres HIA et le maintien de la réponse au contrat opérationnel en densifiant le rôle 4 (initial et secondaire), terme de la chaine santé opérationnelle. Elle garantira le rééquilibrage forces/ hôpital du modèle 2020.

La place des HIA Bégin et Percy dans leur territoire de santé sera reconnue et garantie par les autorités de l’ARS selon un accord-cadre signé entre le SSA, l’ARS et l’AP-HP qui prévoit de développer des collaborations pérennes pour apporter une réponse optimale au soutien sanitaire des forces armées et aux besoins en offre de soins du territoire.

Aucun autre hôpital ne fermera durant le temps de la LPM.

Percy : l’hôpital de l’urgence grave au service des blessés polytraumatisés les plus graves

L’HIA Percy verra ses activités centrées sur la prise en charge des blessés de guerre : polytraumatisés graves poly agressés (brûlés, irradiés).Toutes les spécialités qui concourent à cette prise en charge (réanimation, chirurgie, réadaptation...) seront développées. Le personnel du Val de Grâce viendra apporter expertise et renfort. L’HIA Percy aura pour objectif de devenir un trauma center reconnu et référencé : prise en charge chirurgicale aiguë, subaiguë et réhabilitation.

Bégin : traitement chirurgical et médical des malades et des blessés en OPEX

Il participera à la prise en charge des blessés de guerre sans avoir le niveau de trauma center de niveau 1.Son champ d’activité plus large sera complémentaire de celui de l’HIA Percy. Il conservera sa vocation à héberger une activité chirurgicale lourde programmée. Ses futures capacités d’accueil médical seront optimisées.

Le site du Val de Grâce : cœur historique du SSA

Une nouvelle ambition est prévue pour le site. Il pourra accueillir, dans le cadre de la nouvelle gouvernance (Balard), de nouvelles entités dans les locaux conventuels : direction de l’enseignement, direction de la recherche et direction de l’offre de soins ainsi qu’une structure « ressources humaines » dédiée à l’accompagnement des restructurations du SSA.

Il restera ce qu’il est depuis plus de deux siècles, le symbole de l’excellence et de la notoriété du service de santé des armées et demeurera le cœur historique du SSA, le lieu de rencontre et de cohésion de son personnel.

L’accompagnement du personnel

La prise en considération du personnel est un impératif dans la conduite de ce projet. Le modèle « SSA 2020 » ne peut se faire sans la prise en considération des femmes et des hommes qui font vivre ses établissements et qui constituent le ciment de la dynamique globale.

La question de l’accompagnement du personnel doit se décliner au cas par cas avec la plus grande attention. L’ensemble du personnel bénéficiera du plan d’accompagnement des restructurations (PAR), déclenché par l’inscription des trois établissements sur l’arrêté 2015.

De plus, le SSA renforcera ce dispositif réglementaire par la création d’une structure dédiée, localisée sur le site du Val-de-Grâce. Celle-ci garantira un traitement personnalisé de la situation de chaque agent, pour lequel toutes les mesures possibles seront examinées afin que ses droits soient préservés.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | Les rencontres à faire sur les Salons Santé Autonomie 2015 | News | SSA 2015 | HospitaliaTV à la Paris Healthcare Week