Connectez-vous S'inscrire
MENU


SSA 2014 - les rencontres d’Hospitalia : Nuance et la reconnaissance vocale, l’atout innovation

Rédigé par Rédaction le Jeudi 19 Juin 2014 à 10:39 | Lu 345 fois
Actu


Spécialiste des solutions de reconnaissance vocale, Nuance Healthcare aide les établissements de santé et les médecins à capturer avec exactitude l’histoire du patient et à la convertir en informations médicales exploitables, en 22 langues. Ce sont, aujourd’hui, plus de 10 000 établissements de santé et plus de 500 000 médecins dans le monde qui utilisent la technologie de reconnaissance vocale de Nuance pour offrir des soins de meilleure qualité, améliorer leur performance financière et répondre aux exigences du secteur médical.


SSA 2014 - les rencontres d’Hospitalia : Nuance et la reconnaissance vocale, l’atout innovation

HIT 2014 : Nuance confirme son positionnement dans le secteur de la santé

« Cette nouvelle édition de HIT a démontré, une fois de plus, la forte implantation de Nuance Healthcare auprès des établissements et des professionnels de santé, et ce, toutes familles de solutions confondues, explique Anne Durand-Badel, directrice Marketing. D’autant que Nuance Healthcare a accordé une attention particulière à la simplification de son offre dédiée au secteur de la santé, afin de répondre toujours mieux aux attentes des utilisateurs. Des évolutions ont été apportées à nos solutions, par exemple SpeechAnywhere Services, dont l’effort d’intégration s’est trouvé facilité pour les éditeurs, notamment de dossiers patients, souhaitant offrir la reconnaissance vocale comme fonctionnalité native de leur solution médicale, ou encore Dragon Medical Direct, une solution de reconnaissance vocale accessible dans le Cloud dont une nouvelle version a été récemment dévoilée. »
 
Health IT 2014 a par ailleurs mis en lumière la maturité des technologies de reconnaissance vocale, aujourd’hui intégrées aux pratiques quotidiennes des professionnels de santé. « D’autres usages se développent désormais, poursuit-elle. Ainsi Nuance Healthcare a imaginé ‘Florence’, une solution d’assistance virtuelle d’aide à la décision basée sur la compréhension du langage clinique. Capable d’agréger et de comprendre les informations disponibles dans le dossier patient informatisé (antécédents cliniques, allergies, etc.), dans le PACS ou encore le RIS, Florence contribue donc à améliorer la prise en charge des malades en accélérant le processus décisionnel. Au-delà de la seule reconnaissance vocale, cette technologie innovante, aujourd’hui disponible aux États-Unis, peut donc manipuler et exploiter les informations médicales ! ».
 
Nuance Healthcare se consacre en effet de longue date à l’amélioration des interactions entre l’homme et la machine, dans le cadre de laquelle le développement des technologies de compréhension du langage naturel joue un rôle véritablement novateur. Ainsi, de la même façon que Siri, l’assistant virtuel sur iPhone, utilise les informations concernant l’utilisateur ou stockées dans son téléphone (géolocalisation, contacts, agenda, etc.), pour interagir avec lui, Florence (dénommée ainsi en référence à Florence Nightingale) connaît les données spécifiques à la santé d’un patient, provenant tant de sources extérieures (contre-indications et interactions médicamenteuses, conseils d’experts, données sur les allergies, …) que du système d’information médical (DPI, PACS, etc.). Cette interface unique et naturelle invite dès lors le professionnel de santé à converser avec son SI afin de mieux profiter de l’ensemble des informations médicales qui y sont intégrées, facilitant la prise de décision et accélérant la définition de la démarche thérapeutique.
 
> Une révolution à découvrir sur :
https://www.youtube.com/watch?v=SbTevkYpoSs


Accélérer l’adoption du dossier patient informatisé grâce à la reconnaissance vocale

Facilitant tant la saisie structurée dans des champs avec une efficacité et un niveau de qualité inégalés, que la capture de l’histoire et des particularités du patient – information plus complexe et donc plus longue à saisir -, la reconnaissance vocale permet d’accélérer l’adoption du dossier patient informatisé (DPI) par les médecins. Les établissements de santé ayant déjà atteint un niveau de maturité élevé en matière de systèmes d’information ne s’y trompent pas, et sont désormais nombreux à inclure la reconnaissance vocale dans leurs projets.
 
Améliorer les flux, y compris mobiles, et partager l’information en temps réel : à l’avant-garde de l’évolution des pratiques, la reconnaissance vocale contribue à améliorer les flux et le partage de l’information, y compris en situation de mobilité, notamment par le recueil d’informations cliniques au chevet du patient, et ce, quelque soit l’appareil utilisé – tablette, Smartphone, ou autre, éventuellement au travers du Cloud, pour la validation et le partage d’information en temps réel.
 
Un gain quotidien de 45 minutes pour les médecins : le médecin peut désormais mieux se dédier à son patient, avec un gain quotidien moyen de plus de 45 minutes – ce qui lui permet de se centrer sur sa mission première, les soins aux malades ! La reconnaissance vocale réduit par ailleurs les délais de circulation de l’information, favorisant ainsi des prises de décision mieux informées, pour le plus grand bénéfice du patient.
 
Les bénéfices de la reconnaissance vocale en un coup d’œil :
- Capture de l’information médicale structurée ou en texte libre
- Navigation dans les systèmes d’information
- Optimisation de l’utilisation du dossier patient et des applications médicales
- Mobilité (tablettes, Smartphones ou autres microphones)
- Variété des flux de travail
- Cloud pour une solution accessible à tous moments
- Et pour une maintenance, une installation et un support centralisés et simplifiés
- Information médicale validée en temps réel
- Mise à disposition immédiate dans les applications métiers
- Réduction des délais de circulation de l’information
- Gain quotidien moyen de plus de 45 minutes
- Le médecin libère du temps pour ses patients
 
La reconnaissance vocale, en phase avec les grands chantiers relatifs à la santé en France :
- Le Programme Hôpital Numérique pour le développement et la modernisation des Systèmes d’Information de Santé (SIS), destiné à accompagner les établissements de santé dans leur transformation par les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).
- La loi Hôpital Patients, Santé, Territoires (HPST), pour encourager la mise en place d’une offre de soins de qualité et accessible à tous, satisfaisant l’ensemble des besoins sanitaires de la population.
- Les projets régionaux pour encourager les pratiques numériques, comme le programme « Territoires de Soins Numériques ».
- Les Groupements de Coopération Sanitaire (GCS), de plus en plus nombreux à considérer la reconnaissance vocale parmi les technologies envisagées pour la conduite de leurs projets, à l’instar d’Emosist en Franche-Comté.
- La mobilité, avec les professionnels de santé de plus en plus appelés à produire de l’information en des lieux différents, en utilisant des terminaux variés.
- Une politique d’achats groupés, dans la lignée du programme PHARE de rationalisation des achats : la reconnaissance vocale est disponible aux établissements publics de santé au travers de centrales d’achats telles que le RESAH, l’UGAP ou encore UniHA.
 
La reconnaissance vocale, une contribution significative à la certification HIMSS EMRAM : la reconnaissance vocale contribue significativement à l’utilisation effective des fonctionnalités requises à chaque étape de cette certification, laquelle évalue le degré de maturité des hôpitaux dans le monde entier en termes d’adoption des systèmes d’informations. En France, les établissements de santé bénéficiant d’un niveau de qualification EMRAM élevé ont des projets de reconnaissance vocale – ainsi, entre autres, le CH de Belfort-Montbéliard, le CH de Valenciennes, le Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph, le CHRU de Montpellier, etc.
 
 
Pour plus d’informations : www.nuance.fr/for-healthcare




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | SSA 2015 | Paris Healthcare Week 2017 | JFR 2017