Connectez-vous S'inscrire
MENU


Le projet de la Clinique des Grandes Alpes (74) se concrétise avec une offre de soins
 « nouvelle génération »

Rédigé par Rédaction le Vendredi 1 Avril 2016 à 12:01 | Lu 1769 fois
Actu


Suite à l’obtention des autorisations relatives à l’activité ambulatoire délivrées par l’ARS en novembre 2015, Noalys, groupe d’hôpitaux privés pluridisciplinaires, peut désormais envisager
 la reprise de l’activité de la Clinique des Grandes Alpes (Cluses – 74), et concrétiser par la même occasion son projet de construction de clinique « nouvelle génération ».


Le projet de la Clinique des Grandes Alpes (74) se concrétise avec une offre de soins
 « nouvelle génération »
Après plusieurs mois de combats successifs des salariés et de la direction et grâce au soutien des nombreux élus locaux, l’ARS a renouvelé les autorisations de chirurgie ambulatoire, de pharmacie et de stérilisation et obtiendra très bientôt les autorisations de chirurgie esthétiques et de médecine.
 
Ces nouvelles perspectives ont permis d’imaginer un avenir prometteur pour l’établissement qui reprendra son activité d’ici l’été.
 
« Nous sommes en train d’effectuer des travaux de rafraîchissement de la clinique pour redonner plus d’attractivité et accueillir les patients dans un cadre agréable et sécurisé », explique Mokhtaria Boudadi, directrice de l’établissement.
 L’obtention de ces autorisations ont par ailleurs rassuré les salariés qui se sont impliquées activement depuis plusieurs mois dans le futur projet de construction de clinique « nouvelle génération », offrant une hospitalisation complète en ambulatoire et des soins de proximité.

 
« Nous avons privilégié un travail collaboratif en faveur du futur 
site plutôt que de reprendre l’activité de manière partielle. Ces mois nous ont servi à travailler sur les plans, à fédérer
les élus, les acteurs médicaux et à constituer une équipe 
prête à s’investir dans le projet », ajoute la directrice de
l’établissement qui se félicite aujourd’hui de voir 
aboutir le projet qui s’implantera dans la ville
 de Cluses.

Une offre de soins de proximité moderne 
et une prise en charge complète en ambulatoire

Située à Cluses, à proximité du parvis des Esserts, la Clinique des Grandes Alpes sera implantée en plein cœur de la vallée de l’Arve. Sa situation géographique particulière, à proximité des Alpes du nord et des nombreuses stations de ski environnantes, procure à l’établissement une opportunité d’accueil importante tant auprès des habitants des régions environnantes que des touristes qui se rendront en station.
 
« Nous souhaitons proposer à la population une offre de soins moderne, innovante et performante avec une prise en charge en ambulatoire de qualité. À l’heure actuelle, nous disposons d’une équipe pluri disciplinaire et pourrons assurer tant un service d’urgences que des actes chirurgicaux programmés », explique Jean-Loup Durousset, président du groupe Noalys.
 
Avec des acteurs médicaux actuellement engagés pour le projet : ostéopathe, ORL, orthopédistes pédiatrique, sage-femme, consultante en lactation kinésithérapeutes, orthésistes, dentistes, la direction souhaite fédérer une plus large équipe médicale et recruter de nouveaux médecins et chirurgiens. Anesthésiste, chirurgien de la main et autres spécialistes viendront s’ajouter aux compétences afin de proposer une offre de soins complète, structurée et spécialisée dans de nombreux tout en assurant un service en ambulatoire.
Le projet de la Clinique des Grandes Alpes (74) se concrétise avec une offre de soins
 « nouvelle génération »

Un projet d’envergure

Le groupe Noalys a imaginé avec le cabinet d’architectes Chabanne un beau bâtiment avec des chambres spacieuses, accessibles à toute la population. Construit par Eiffage Immobilier, le bâtiment offrira une hospitalisation complète et des soins de proximité avec :
 
- Au rez de chaussée : un services d’urgences, un centre d’imagerie médicale/ scanner radio, un centre dentaire, un centre ophtalmo, un plateau kinésithérapie avec balnéothérapie et de multiples bureaux de consultations.

 
- Au 1er étage : service de chirurgie de 10 lits, 15 lits ambulatoire avec bloc opératoire.
 
- Au 2ème étage : service médecine de 30 lits.
 
Ce projet est le fruit d’un investissement de 8 millions d’euros.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | SSA 2015 | Paris Healthcare Week 2017 | JFR 2017