Connectez-vous S'inscrire
MENU

Le CHU de Rennes choisit le WMS Gildas Hospilog

Rédigé par Rédaction le Vendredi 8 Janvier 2016 à 16:16 | Lu 288 fois


Afin de gagner en performance, le CHU de Rennes a retenu l’application Gildas Hospilog pour assurer la gestion des stocks de sa plateforme logistique hôtelière mutualisée qui dessert cinq grands sites : l’Hôtel Dieu, La Tauvrais, l’Hôpital Sud, l’Hôpital Pontchaillou et le Centre de soins dentaires.


Classé parmi les 10 meilleurs hôpitaux de France selon le magazine Le Point (Palmarès 2015), cet établissement hospitalier fait aujourd’hui évoluer sa logistique. L’optimisation des approvisionnements est devenue une priorité pour de nombreux établissements en quête d’un meilleur taux de service. Afin de canaliser au mieux ses flux et rationaliser les ressources, le CHU de Rennes a complètement repensé son système de commandes de produits hôteliers pour répondre au mieux aux attentes des utilisateurs.
 
« Nous avons fait le choix de KLS car Gildas Hospilog est une solution éprouvée et largement déployée. Le paramétrage est intuitif et l’ergonomie est en parfaite adéquation avec les attentes des unités de soins et de la plateforme ce qui, à nos yeux, sont des points essentiels pour susciter l’adhésion puisque que la solution va être utilisée à terme par plus d’un millier d’agents », confie l’équipe informatique et logistique en charge du projet.

Sur une surface de 2 700 m2, la plateforme logistique draine près de 165 000 lignes de commandes et 38 000 livraisons par an.
 

Une mutation qui appuie le dématérialisation des échanges

Interfacé avec l’ERP Magh 2, Gildas Hospilog assurera le traitement des différentes demandes de l’ensemble des unités fonctionnelles via le module Web E-Order. Cette organisation permet une traçabilité de l’ensemble des produits et des différents intervenants de la Supply Chain. Les échanges sont davantage sécurisés et plus fluides.
 
« Cette mutation s’inscrit également dans une volonté de dématérialisation des échanges de données tant interne à l’établissement (clients de la plate-forme (UF) avec la demande de service) qu’externe (depuis et vers les fournisseurs). L’idée majeure est de redonner du temps aux soignants, l’accès aux différentes statistiques au sein du logiciel WMS va faciliter l’analyse des activités et donner un nouveau souffle aux différents services », indique la Direction Logistique.
 
L’application sera opérationnelle dès le printemps 2016.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017