Connectez-vous S'inscrire
MENU


Le CHU de Limoges se dote d’une 3ème IRM

Rédigé par Rédaction le Lundi 4 Août 2014 à 12:09 | Lu 435 fois
Imagerie


Une 3ème IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) sera en fonctionnement au CHU de Limoges en 2015. Un équipement qui permettra de réduire les délais d’attente et d’offrir plus de confort pour les patients.


Le CHU de Limoges se dote d’une 3ème IRM
Depuis le début de l’année, des travaux ont démarré au CHU afin d’installer une 3ème IRM. Cet équipement supplémentaire va permettre de réduire les délais d’attente pour les patients dans l’obtention des rendez-vous.
 
Car, si les urgences et les patients hospitalisés sont pris en charge en priorité (de quelques heures à quelques jours de délais d’attente), les délais peuvent être plus longs (de 1 à 3 mois) pour les situations sans caractère d’urgence. Ceci s’explique par le nombre important d’examens par IRM réalisés au CHU sur une année (près de 19 000 en 2013).
 
L’installation de cette 3ème IRM s’accompagne d’une restructuration complète du service, avec la construction d’une extension de 250m2.  Les travaux doivent s’achever en mars 2015.
 
Outre des locaux neufs, ces travaux vont permettre de revoir tout le circuit des patients. Les trois salles de traitement disposeront chacune de leur propre salle d’attente, tandis qu’une salle d’attente spécifique pour les patients alités sera créée. Les croisements de patients, notamment externes et hospitalisés, seront donc limités, ce qui permettra d’optimiser la confidentialité et le respect de l’intimité.
Une salle d’anesthésie sera quant à elle également créée à proximité des salles de traitement, offrant confort et confidentialité pour le patient.
 
Durant toute la période des travaux, les examens d’IRM et l’accueil des patients seront assurés normalement.

Une machine spécifique pour les enfants et les patients obèses

Autre bénéfice pour les patients, la 3ème IRM disposera d’un tunnel plus large. Cette caractéristique offrira plus de confort aux enfants, plus de contact avec leurs parents présents à leurs côtés, mais aussi, permettra de prendre en charge les patients obèses. 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017