Connectez-vous S'inscrire
MENU

Lancement opérationnel du programme téléhandicap entre le CHU de Reims et la MAS de Cernay-les-Reims

Rédigé par Admin le Jeudi 5 Février 2015 à 11:26 | Lu 1068 fois


La Maison d’Accueil Spécialisée de Cernay-les-Reims (établissement des Papillons Blancs de Reims) devrait bénéficier à partir du second trimestre 2015 de téléconsultations et téléexpertises des médecins spécialistes du Centre Hospitalier Universitaire de Reims. Dans le cadre du projet régional de télémédecine, l’Agence Régionale de Santé de Champagne-Ardenne et le GCS SISCA - sur proposition d’associations régionales gestionnaires d’établissements médico-sociaux accompagnant des personnes en situation de handicap - ont lancé le projet téléhandicap pour faciliter l’accès aux soins des personnes handicapées et polyhandicapées, réduire les coûts de déplacement et optimiser le temps médical. Les premières téléconsultations seront mises en places entre le médecin coordonnateur de la MAS et le nutritionniste du CHU.


Le handicap intellectuel concerne environ 15.000 personnes en Champagne-Ardenne. La situation médicale de ces personnes est souvent complexe : surhandicap, complications de santé pouvant poser des problèmes de diagnostic. Par ailleurs, l’accès d’une personne handicapée à des soins spécialisés peut s’avérer difficile : problèmes de déplacement, d’accompagnement, stress… La mise en place d’un dispositif de téléconsultation au sein d’un établissement médico-social d’accueil de personnes handicapées présente de nombreux avantages :
 

- Amélioration de la qualité de prise en charge médicale des personnes polyhandicapées

- Optimisation de la coopération médicale publique entre sanitaire et médico-social

- Réduction du délai de consultation physique permettant de nouer une relation privilégiée entre le patient et le médecin spécialiste
- Amélioration du confort des résidents

 

La MAS de Cernay-les-Reims, qui compte 65 résidents, a hiérarchisé les spécialités qu’elle sollicite fréquemment : neurologie, médecine interne et nutrition. Cette priorisation révèle les problématiques les plus prégnantes soulignées par le médecin coordonnateur et l’équipe soignante de la MAS, à savoir l’épilepsie, les situations pathologiques complexes intriquées et l’équilibre nutritionnel. Grâce à l’accord et à l’investissement des équipes médicales du CHU de Reims, soutenues par la Direction Générale, des téléconsultations et téléexpertises en nutrition devraient être mises en place à partir du second trimestre  2015. Une convention décrivant les engagements respectifs du CHU et de la MAS a été signée fin janvier.


Processus de téléconsultation / téléexpertise entre la MAS de Cernay-les-Reims et le CHU de Reims


La situation géographique de la MAS de Cernay-les-Reims a imposé le recours à une connexion Internet par satellite, en partie financée par la municipalité de Cernay-les-Reims. La solution proposée par Adista a été retenue. Environ 50 téléconsultations et téléexpertises sont prévues en 2015. Une étude a également été menée auprès des 16 Maisons d’Accueil Spécialisées et Foyers d’Accueil Médicalisés de la région pour établir la liste des spécialités habituellement sollicitées. Objectif : généraliser le dispositif à l’ensemble des structures





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | Les rencontres à faire sur les Salons Santé Autonomie 2015 | News | SSA 2015 | HospitaliaTV à la Paris Healthcare Week