Connectez-vous S'inscrire
MENU

LE CH SIMONE VEIL, PRÉCURSEUR CONVAINCU DE LA PRISE DE TEMPÉRATURE TEMPORALE PAR THERMOFLASH® DEPUIS 2010

Rédigé par Admin le Vendredi 28 Novembre 2014 à 12:45 | Lu 994 fois


LE THERMOFLASH® PRO LX261E EVOLUTION VISIOMED, UN THERMOMÈTRE SANS CONTACT HAUTE PERFORMANCE, DÉSORMAIS DISTRIBUÉ PAR LE GROUPE PRISME AUPRÈS DE L’ENSEMBLE DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET DES ADMINISTRATIONS FRANÇAISES

Issu de la fusion des hôpitaux d’Eaubonne et de Montmorency, le Centre Hospitalier Simone Veil est, avec ses 1 115 lits et places, l’un des principaux établissements publics de santé du Val d’Oise. Il a adopté, dès 2010, le thermomètre infra-rouge sans contact ThermoFlash®, une innovation particulièrement fiable développée par le constructeur français Visiomed, et dont la version professionnelle (ThermoFlash® Pro LX261E Evolution) est disponible à l’UGAP et livrable sous 7 jours ouvrés. Hospitalia a souhaité en savoir plus.


LE CH SIMONE VEIL, PRÉCURSEUR CONVAINCU DE LA PRISE DE TEMPÉRATURE TEMPORALE PAR THERMOFLASH® DEPUIS 2010
Thierry Dedenys, vous êtes technicien biomédical au CH Simone Veil. Dans quel contexte y avez-vous déployé la prise de température temporale par ThermoFlash® ?
Thierry Dedenys :
Il s’agissait de répondre à un enjeu majeur en établissement de santé : la prise de température est essentielle pour la définition d’une stratégie thérapeutique, mais n’en demeure pas moins souvent un geste particulièrement invasif, surtout lorsque cette mesure est effectuée à intervalles réguliers – y compris la nuit, et parfois par prise rectale. Or l’amélioration du confort et du bien-être des patients est inscrit au cœur des préoccupations quotidiennes des professionnels de santé, qui doivent certes pouvoir réaliser le bon geste au bon moment, mais en occasionnant, dans l’idéal, le moins de gêne possible pour le malade. Cet objectif, particulièrement important pour le CH Simone Veil, nous a amené à tester la prise temporale, c’est-à-dire la mesure de la température à proximité de la tempe, basée sur la technologie ThermoFlash®. Le premier modèle utilisé alors était destiné au grand public.
 
Quelle a été, plus particulièrement, votre approche ?
Thierry Dedenys : Nous avons, dans un 1er temps, remplacé l’ensemble de nos thermomètres numériques par cette version grand public du ThermoFlash®. Nous nous sommes rapidement rendu compte que ce modèle n’était pas véritablement adapté à nos besoins et contraintes en matière de thermométrie. Le constructeur Visiomed a alors étroitement collaboré avec les équipes de l’établissement, afin de développer une version à usage professionnel, autorisant des prises de température multiples en un temps très court, et par ailleurs rechargeable. Nous sommes dès lors repartis de zéro, en choisissant toutefois de ne pas imposer la technologie ThermoFlash®, mais plutôt de la proposer parallèlement à un thermomètre électronique classique. Et, bien que l’expérimentation avec la version grand public n’ait pas été totalement satisfaisante, plus de 80% des professionnels de santé ont choisi cette solution innovante, convaincus à la fois par sa simplicité d’utilisation, sa grande fiabilité et le bénéfice majeur qu’elle représente en termes d’amélioration du confort des patients pris en charge. 

 

Thierry Dedenys  Technicien biomédical au CH Simone Veil
Thierry Dedenys Technicien biomédical au CH Simone Veil
Justement, quelles sont, à votre sens, les principales forces de la prise de température temporale par technologie ThermoFlash® ?
Thierry Dedenys : 
Elles sont nombreuses ! Citons notamment son fonctionnement particulièrement simple, qui garantit une prise en main intuitive et une adoption rapide par les équipes, ainsi que ses résultats fiables, sans interférences avec la température ambiante, y compris dans des conditions climatiques instables – dès lors que le thermomètre est utilisé conformément aux recommandations du constructeur. Affichés en 28 millisecondes sur écran LCD, ces résultats sont par ailleurs très précis grâce au logiciel de compensation automatique des mesures Micro-Second Flash Technology™. Ce qui confère au ThermoFlash® deux avantages majeurs par rapport aux solutions alternatives du marché. Sa grande fiabilité garantit le déclenchement des protocoles thérapeutiques uniquement en cas de fièvre avérée (+ 38°C), sachant que la température humaine « normale » varie entre 36,5 et 37,6°C en fonction des personnes et des moments de la journée. Sa simplicité d’utilisation évite les problèmes d’erreurs de mesure parfois rencontrés lors de prises auriculaires, avec un thermomètre tympanique incorrectement positionné.

Qu’en est-il de ses bénéfices médico-économiques ? 
Thierry Dedenys :
 Ceux-ci résident dans l’utilisation à distance, qui limite considérablement les risques de contamination – un avantage non négligeable dans un contexte marqué par une recrudescence des menaces infectieuses à risque épidémique. Grâce à sa technologie sans contact, le ThermoFlash® ne nécessite donc pas d’être systématiquement désinfecté après chaque utilisation, ce qui permet des gains considérables en termes de temps agent et une meilleure maîtrise des protocoles d’hygiène hospitalière. Sans oublier les gains économiques, directs et indirects, inhérents à l’utilisation d’une solution ne nécessitant ni embouts, ni consommables. Ainsi le coût des housses de protection de nos 80 thermomètres tympaniques était, en 2010, estimé à 14 000 euros par an. Des frais qui n’ont désormais plus lieu d’être, de même que ceux liés à la gestion des achats et des stocks – les agents en charge de cette activité ont dès lors pu être redéployés sur des tâches à meilleure valeur ajoutée. 

Éric Sebban, vous êtes Président Directeur Général de Visiomed, concepteur de la technologie ThermoFlash®. Quelle a été votre démarche pour valider cette solution d’un point de vue clinique ?
Éric Sebban :
Bénéficiant de la certification Dispositif Médical de classe IIa suivant la directive médicale 9342CE(/42), la technologie ThermoFlash® a été testée en comparaison d’autres modèles de thermomètres, avec ou sans contact : plus de 1 800 données, majoritairement recueillies au service des urgences pédiatriques de l’hôpital Louis Mourier (AP-HP), ont ainsi été analysées par des chercheurs statisticiens du CNRS afin de proposer une technologie à la précision et la fiabilité inégalées, même lorsqu’elle est utilisée de manière intensive. Chaque corps émet, ainsi que vous le savez, de l’énergie par radiation avec une intensité qui est fonction de sa température. C’est cette énergie qui est mesurée à distance par le thermomètre infrarouge ThermoFlash®, désormais adopté par plus de 30 000 médecins généralistes en France, ainsi que par de nombreux établissements de santé et médico-sociaux, des collectivités, ou encore des structures d’urgences (SOS Médecin, etc.). Cette technologie innovante est par ailleurs exportée dans plus de 25 pays, et est utilisée par plusieurs ONG dont Médecins Sans Frontières, par l’OMS, par les Ministères de plusieurs pays africains, par des aéroports, par les armées suisse et américaine, etc.

Bernard Rubinstein, vous êtes Président du Groupe PRISME, qui distribue désormais l’unique version professionnelle basée sur la technologie ThermoFlash®. Pourquoi avoir souhaité enrichir ainsi votre offre ?
Bernard Rubinstein :
La mission du Groupe PRISME est de mettre en œuvre des solutions de traçabilité, de mobilité et de suivi de données fiables et performantes. À ce titre, la thermométrie figure parmi les activités que nous voulions logiquement intégrer dans le cœur de notre offre. Notre politique de veille active nous permet de détecter les innovations, et les interviews que nous avons menées ont confirmé que la prise de mesure temporale par ThermoFlash® est une innovation de rupture, qui combine les avantages de différents modes de prise de température et apporte un confort exceptionnel au patient, tout en générant des gains financiers majeurs . L’UGAP, également convaincue par ces bénéfices, a décidé de stocker le ThermoFlash® Pro LX261E Evolution dans son entrepôt de Savigny-le-Temple, pour faire face aux nombreuses commandes.
Bernard Rubinstein, Président du Groupe Prisme  et Éric Sebban, Président de Visiomed
Bernard Rubinstein, Président du Groupe Prisme et Éric Sebban, Président de Visiomed

Plus d'informations :




Pour télécharger l'intégralité du reportage (Hospitalia n°27) :

hospitalia_27_thermoflash.pdf Hospitalia_27_Thermoflash.pdf  (769.76 Ko)





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017