Connectez-vous S'inscrire
MENU


L’ARS Centre – Val de Loire et dmd Santé co-définissent des critères fiables d’évaluation adaptés aux usages pour la santé de chaque type d’objet connecté

Rédigé par Rédaction le Lundi 7 Novembre 2016 à 09:51 | Lu 366 fois
Actu


Les objets connectés de santé semblent reconfigurer la santé de demain. Mais sont-ils réellement fiables et utiles en termes de pratiques médicales ? Pour répondre à cette question, l’ARS Centre – Val de Loire et dmd Santé ont décidé de co-développer, dans le cadre d’un partenariat, des critères d’évaluation reproductifs.


La télésurveillance médicale à l’heure des objets connectés de santé

L’ARS Centre – Val de Loire et dmd Santé co-définissent des critères fiables d’évaluation adaptés aux usages pour la santé de chaque type d’objet connecté
Ce partenariat entre l’ARS Centre Val-de-Loire et dmd Santé trouve son origine dans un projet de télésurveillance des patients atteints d’une insuffisance cardiaque réalisé avec deux centres pilotes : le Centre Hospitalier Régional d’Orléans et le centre de réadaptation de Bois Gibert. La télésurveillance des patients à domicile (EHPAD y compris) est réalisée par des cardiologues et des infirmières expertes réalisant un accompagnement thérapeutique des insuffisants cardiaques.
 
Quatre types d’objets connectés sont au cœur du dispositif de télésurveillance : balance, autotensiomètre, podomètre et oxymètre de pouls. L’objectif du partenariat est donc d’élaborer une grille d’évaluation pour chaque type d’objet connecté utilisé dans le cadre de ce programme, et ce, en testant ces objets avec les professionnels et les patients, dans une démarche collaborative permettant de valider les grilles d’évaluations dans la vraie vie.

Une opportunité forte pour la France

L’ARS Centre – Val de Loire et dmd Santé co-définissent des critères fiables d’évaluation adaptés aux usages pour la santé de chaque type d’objet connecté
« La santé connectée est certainement l’une des voies majeures de la médecine de demain. Mais encore faut-il que les outils, les objets connectés, soient validés. La coopération entre des institutions publiques telle que l’ARS, des acteurs de santé tels que les centres experts de la région Centre Val de Loire et une société spécialisée telle que DMD santé représente une démarche innovante dans ce domaine dont la maturité complète est encore en devenir », indique M. Pierre Marie Detour, Directeur général adjoint de l’ARS Centre - Val de Loire.
 
Pour le Dr Mobin Yasini, Directeur de la R&D de dmd Santé : « Ce partenariat est une reconnaissance de la démarche que nous avons développée à travers le label mHealth Quality, une démarche scientifique d’évaluation, et la possibilité d’amplifier notre programme de R&D. Mais avant tout, cette initiative de l’ARS Centre – Val de Loire, à laquelle nous participons, représente une opportunité forte pour la France de prendre une place de premier plan dans le domaine de la santé connectée en participant pleinement à son évaluation scientifique ».
 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017