Connectez-vous S'inscrire
MENU


IRM 3.0T : la Clinique Charcot à Lyon accueille en première européenne le nouveau SIGNA Pioneer de GE Healthcare

Rédigé par Rédaction le Jeudi 29 Octobre 2015 à 09:01 | Lu 1443 fois
Imagerie


GE Healthcare annonce l’installation, en première européenne, d’une nouvelle IRM 3.0 Tesla de dernière génération sur le site de la Clinique Charcot à Lyon. Le SIGNA Pioneer, toute dernière IRM développée par GE Healthcare, offre de nouvelles perspectives en matière de diagnostic clinique et de prise en charge des patients et a pour ambition de révolutionner l’accès aux IRM 3.0T.


Une installation en première européenne à Lyon

La Clinique Charcot est le premier site pilote en Europe et l’un des trois premiers dans le monde à accueillir cette nouvelle technologie. « La France est reconnue mondialement pour son niveau d’exigence en matière de technologie d’imagerie et de qualité d’image. C’est pourquoi les équipes globales de GE Healthcare ont souhaité que la France bénéfice d’un site pilote pour cette technologie, explique Bastien Perez, Chef Produit Europe de GE Healthcare. L’équipe de radiologie de la Clinique Charcot est expérimentée et rigoureuse, avec des radiologues spécialisés par domaine clinique (sénologie, gynécologie, digestif, oncologie, neurologie, ostéo-articulaire) ce qui permet d’avoir des retours utilisateurs de première qualité ».
 
Pour le Dr Guillaume Gautier, radiologue et membre du directoire de la Clinique Charcot, « nous nous réjouissons d’accueillir cette nouvelle technologie, qui témoigne de la confiance mutuelle qui s’est installée avec les équipes de GE Healthcare, avec qui nous collaborons depuis 10 années autour de l’IRM et du scanner. Cela traduit également notre ambition d’offrir une meilleure prise en charge à nos patients, en particulier pour les pathologies neurologiques comme la maladie Alzheimer ou la surveillance des pathologies cancéreuses ».

Détecter les lésions plus précisément et précocement en révolutionnant l’accès aux IRM 3.0 Tesla

Jusqu’ici réservée aux sites académiques et à la recherche, l’IRM 3.0T devient, avec le SIGNA Pioneer, plus accessible aux centres hospitaliers et aux structures privées, sans compromis sur le niveau de performance clinique. Le SIGNA Pioneer permet en effet de retrouver la facilité d’utilisation et la polyvalence d’un système 1.5T en facilitant l’homogénéité et la reproductibilité en imagerie oncologique et rachidienne. L’utilisation de gradients de nouvelle technologie permet de maintenir un niveau de performance haut de gamme sur les applications cliniques exigeantes comme la cardiologie ou l’oncologie.
 
Avec un gain de signal important, d’un facteur proche de 2, l’IRM 3T contribue à améliorer la résolution spatiale et donc fournit plus de détails sur des structures anatomiques très fines, comme l’hippocampe dans le cadre de la maladie d’Alzheimer. Par ailleurs, à paramètre d’imagerie équivalent, il est possible d’utiliser ce gain en signal pour diminuer le temps des apnées demandées au patient lors d’une exploration hépatique, au point même de proposer des examens en respiration libre totale, un confort considérable pour les patients à des étapes avancées de leur maladie.
 
La nouvelle séquence MAGiC représente une avancée majeure en imagerie neurologique. Après une acquisition de seulement 5 minutes, il est désormais possible d’ajuster en temps réel le contraste de l’image en modifiant à l’aide d’un curseur dynamique les paramètres conventionnels d’imagerie en IRM (temps d’écho TE, de répétition TR et d’inversion TI) en fonction de la pathologie ou de l’âge du patient. MAGiC fournit également des informations quantitatives (cartographies T1, T2, et densité de proton) qui ouvrent de nouvelles perspectives dans la caractérisation et le suivi des lésions.
 
« Cette nouveauté technologique permet d'obtenir plus d'informations sans augmenter le temps d'examen pour nos patients. Cela est particulièrement intéressant dans le suivi des pathologies neurologiques ou cancéreuses », précise le Dr Gautier.

Améliorer la prise en charge et le confort des patients

Il sera également possible de prendre en charge des patients qui ne pouvaient jusqu’ici pas bénéficier de ce type d’examens dans de bonnes conditions, comme les patients souffrant de déficits neurologiques qui ne pouvaient pas rester immobiles dans la machine. Une nouvelle technique de correction de mouvement 3D permettra en effet au radiologue de conserver le même confort diagnostic et la même qualité image optimale malgré les mouvements involontaires.
 
Le SIGNA Pioneer dispose par ailleurs de la technologie SilentScan qui permet, pour un bilan neurologique complet, de passer d’un volume sonore de 110 décibels, soit plus qu’un marteau-piqueur (95 décibels), à celui d’un chuchotement (seulement 3dB de plus que le niveau sonore ambiant). Cette avancée majeure dans l’approche patient de l’examen permettra de réduire considérablement le stress associé à l’examen et d’aider à minimiser le risque de dégradation de la qualité image pour le radiologue chez les patients anxieux.

À propos de la Clinique Charcot

Soutenue par le Ministère de la Santé et de l'Agence Régionale de Santé dans le cadre du Plan de Modernisation Hôpital 2012, la clinique Charcot a été agrandie et entièrement rénovée en 2012.
Disposant de 110 lits, de 12 salles de bloc opératoire, la clinique s'est dotée d’un robot chirurgical en mai 2011 pour être à la pointe de la technologie chirurgicale.
 
Le groupe iMVOC est composé de 11 radiologues spécialisés par organes, permettant une prise en charge des patients par spécialités : radiologie digestive, ostéo-articulaire, neurologique, oncologique, neurologique.
Le service de radiologie dispose d'un plateau technique complet (mammographie, échographie, radiographie, scanner et IRM). Le changement de cette IRM se fait dans le même temps que celui du scanner afin de diminuer encore la dose de rayonnement.

À propos de GE Healthcare France

IRM 3.0T : la Clinique Charcot à Lyon accueille en première européenne le nouveau SIGNA Pioneer de GE Healthcare
GE Healthcare, filiale de General Electric Company, est l'un des leaders mondiaux de la fabrication d'équipements d'imagerie médicale. Présent en France depuis 1987, GE Healthcare y a implanté son site d’excellence internationale à Buc, dans les Yvelines, et a noué de solides partenariats de recherche avec des PME et des centres de recherche français pour développer des technologies et des services médicaux révolutionnaires qui ouvrent une nouvelle ère pour les soins apportés aux patients.
 
Au niveau mondial, GE Healthcare emploie plus de 46 000 personnes dont la vocation est de répondre aux exigences des professionnels de la santé et de leurs patients dans plus de 100 pays.

 
Pour en savoir plus sur GE Healthcare : www.gehealthcare.fr




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017