Connectez-vous S'inscrire
MENU

Datalogic Transfère les Données, Pas les Microbes: Découvrez les Lecteurs de code-barres Gryphon Healthcare dédiés au Secteur Médical

Rédigé par Rédaction le Mardi 30 Juin 2015 à 09:08 | Lu 212 fois


Afin d’offrir à ses clients des produits parfaitement adaptés à leurs besoin, Datalogic a développé une la gamme de lecteurs Gryphon™ 4000-HC, spécialement conçus pour le secteur de la santé. Ces lecteurs Imager, disponibles en versions 1D ou 2D, filaires ou sans-fil, sont dédiés au milieu médical et à tous les environnements dans lesquels la lutte contre la propagation des germes est une priorité.


Les Gryphon HC sont en ligne avec la volonté des organisations internationales de favoriser la capture automatique de données en milieu médical, mais ils permettent, en sus, de participer à la lutte contre la propagation des bactéries. Conçus avec des additifs antimicrobiens et dotés des meilleurs indices de protection du marché, ils sont équipés de coques supportant les nettoyages quotidiens avec des solutions désinfectantes puissantes et concentrées, afin d’empêcher le développement de micro-organismes.
 
Ces coques protègent les lecteurs dans le temps, améliorent les performances de lecture et surtout, assurent aux patients l’accès aux informations précises concernant leurs traitements.
« Nous sommes très heureux d’offrir une solution protégeant doublement le patient : d’une part car la capture automatique de données permet d’améliorer la qualité des soins et de réduire les risques d’erreurs médicales ; d’autre part car le lecteur peut être correctement nettoyé », souligne Bill Parnell, Président et CEO de Datalogic ADC. Les scanners de la gamme Gryphon HC ne protègent pas uniquement les patients et le personnel médical, ils protègent également les investissements technologiques en garantissant performances et fiabilité sur de nombreuses années.

Des solutions disponibles en versions filaires et sans-fil

Les lecteurs de cette gamme étant disponibles en versions filaires et sans-fil, les établissements peuvent choisir le lecteur le plus adapté à leurs besoins en termes de mobilité. Les scanners sans-fil sont disponibles avec la radio STAR Cordless System™ de Datalogic ou avec la technologie Bluetooth®. La radio STAR Cordless System™ permet des communications bidirectionnelles pour que le personnel médical puisse interagir en temps réel avec le système hôte. Celles-ci sont d’autant plus facilitées par un écran en option.
 
Choisir la gamme Gryphon HC permet également aux établissements médicaux de bénéficier de fonctionnalités uniques telles que le « Spot Vert » breveté de Datalogic. Celle-ci fournit aux utilisateurs une confirmation de bonne lecture visuelle projetée directement sur le code lu, le « bip » sonore pouvant ainsi être désactivé afin de ne pas perturber ou gêner les patients. Le « Spot Vert » peut également être utilisé pour éviter les risques d’erreurs médicales en vérifiant la concordance entre les patients et les traitements administrés.
 
De la chambre d’hôpital au laboratoire d’analyse, les scanners Gryphon HC répondent aux besoins actuels et futurs du marché, avec la capacité de lecture de codes 1D, mais aussi les codes 2D, dont le Datamatrix que l’on retrouve fréquemment sur les médicaments. L’association de sa coque antibactérienne et de ses fonctionnalités uniques font de la gamme Gryphon HC la solution idéale pour de nombreux environnements dans le secteur médical.

Datalogic soutient la Fondation Maladies Rares

Datalogic, leader mondial de la collecte automatique de donnée et de l’identification automatique, fabricant de lecteurs code-barres, terminaux portables, capteurs, systèmes de vision et de marquage laser est fier d’apporter son soutien à la Fondation Maladies Rares.
Aujourd’hui, 3 millions de Français, 30 millions de personnes en Europe, 300 millions dans le monde (soit 6 à 8 % de la population mondiale), dont la moitié sont des enfants, sont aujourd’hui concernés par l’une des 7 000 maladies rares ! Les maladies rares ne sont pas exceptionnelles, elles représentent même un véritable enjeu de santé publique. Or, pour ces 7 000 maladies moins de 200 traitements sont disponibles.
 
La Fondation Maladies Rares a été créée en février 2012 pour fédérer et financer la recherche sur l’ensemble des maladies rares et accompagner les équipes de recherche vers la mise au point de nouveaux traitements. Sa création est l’une des mesures phares du 2ème Plan national maladies rares 2011 – 2014. Organisation de droit privé à but non lucratif, la Fondation Maladies Rares a vu le jour grâce au soutien moral et financier de 5 membres fondateurs: l’AFM–Téléthon, l’Alliance Maladies Rares, l’Inserm, la Conférence des Présidents d’Université et la Conférence des Directeurs Généraux de CHU.
 
La Fondation Maladies Rares a déployé une équipe de professionnels sur l’ensemble du territoire national est également engagée de façon active en Europe et à l’international. Depuis sa création, elle a soutenu plus de 160 programmes collaboratifs dont elle est partenaire, afin de contribuer à comprendre les maladies rares, développer de nouveaux traitements et améliorer la qualité de vie des personnes malades.
 
En tant qu’entreprise socialement responsable, Datalogic a toujours porté une attention particulière à la santé et la sécurité de ses employés, ainsi qu’à l’environnement dans lequel elle évolue.
 
« L’éthique et le sens de l’engagement sont au coeur des préoccupations de Datalogic et de ses employés. En soutenant la Fondation Maladies Rares, nous sommes ravis de partager notre temps et nos ressources pour servir l’intérêt général », déclare Guillaume Vicot, Vice-Président Western Europe & Africa chez Datalogic ADC. Il ajoute, « Notre partenariat avec la Fondation Maladies Rares s’inscrit dans le cadre d’une approche sur le long terme, de ce fait, nous prévoyons d’étendre nos opérations avec la Fondation en 2015 ».
 
« La Fondation Maladies Rares aide les équipes universitaires à accélérer les programmes de recherche qui ont le potentiel pour devenir des applications cliniques », commente le professeur Nicolas Lévy, directeur de la Fondation. « Nous sommes heureux d'accueillir Datalogic parmi nos partenaires privés, dont le soutien est essentiel pour renforcer nos actions au profit des patients atteints de maladies rares », conclut-il.
           
A noter qu’à l’occasion du salon Autonomie et Santé 2015, qui s’est déroulé fin mai à Paris Porte de Versailles, Datalogic a organisé une opération « un sourire pour les maladies rares », afin de collecter des fonds au profit de la Fondation Maladies Rares. Ainsi pour chaque photo prise sur son stand, Datalogic a reversé à la Fondation 2 euros, pour contribuer à relever le défi de ces maladies rares.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | Les rencontres à faire sur les Salons Santé Autonomie 2015 | News | SSA 2015 | HospitaliaTV à la Paris Healthcare Week