Connectez-vous S'inscrire
MENU

DOCTOLIB, UNE RÉVOLUTION QUI SÉDUIT LES HÔPITAUX

Rédigé par Admin le Mardi 7 Mars 2017 à 11:33 | Lu 524 fois


Leader de la prise de rendez-vous médicaux sur Internet, Doctolib a, en seulement trois ans, su fédérer 7,5 millions de patients et 17 000 praticiens, des chiffres qui mettent en lumière sa parfaite adéquation avec les nouveaux usages numériques. Cette start-up française collabore également avec 480 établissements de santé – dont l’AP-HP –, qui y trouvent un outil précieux pour améliorer le service offert à leurs usagers tout en marquant de plain pied leur entrée dans l’ère 2.0. Les explications d’Alexandra Boulin, responsable de l’équipe CH et CHU pour Doctolib.


Alexandra Boulin, responsable de l’équipe CH et CHU pour Doctolib
Alexandra Boulin, responsable de l’équipe CH et CHU pour Doctolib
Dans quel contexte Doctolib a-t-il vu le jour ?
Alexandra Boulin :
Tout commence fin 2013, lorsque des entrepreneurs issus du Web ont souhaité apporter une réponse novatrice à une difficulté à laquelle font face tous les patients potentiels : la prise de rendez-vous médical qui, ont-ils estimé à juste titre, avait tout à gagner des facilités offertes par le numérique. Aussitôt créé, Doctolib rencontre un succès immédiat auprès des patients, tout en étant rapidement adopté par les praticiens libéraux, qui y ont trouvé un outil extrêmement ergonomique pour gérer leurs agendas tout en maîtrisant la qualité des informations mises à disposition de leur patientèle. La solution séduit ensuite les grands groupes de cliniques privées, avant de se déployer auprès des ESPIC, centres de santé et hôpitaux publics, où son interfaçage facilité avec les logiciels métiers accélère notablement sa diffusion. À titre d’illustration, quasiment tous les grands ESPIC parisiens sont équipés de Doctolib, dont le GH Paris Saint-Joseph et la Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild. Nous équiperons courant mars le CH Rives-de-Seine ainsi que le CH de Fontainebleau.
 
Quels sont, à votre sens, les objectifs recherchés par ces établissements ?
Ceux-ci y trouvent un outil efficace pour réduire le temps de gestion des rendez-vous, ce qui permet aux secrétaires médicales de se consacrer à des tâches à meilleure valeur ajoutée. Le patient prend en effet son rendez-vous en toute autonomie sur Internet, 24h/24 et 7j/7, et reçoit aussitôt un message de confirmation puis des rappels. En cas d’empêchement, il lui suffit d’activer un lien d’annulation, sans avoir à multiplier les appels au standard. Des facilités qui permettent de diviser le taux de rendez-vous non honorés par quatre. Il n’est dès lors guère étonnant que de plus en plus d’établissements de santé font le choix de Doctolib ! D’autant que ce nouveau service offert aux patients permet de moderniser l’image de l’hôpital, tout en améliorant sa visibilité sur le Web.

Comment se passe, concrètement, le déploiement de Doctolib au sein d’un établissement de santé ?
L’équipe de Doctolib a développé une méthodologie de déploiement désormais éprouvée, et comportant à la fois des volets techniques opérationnels, un accompagnement étroit des utilisateurs et un suivi régulier via une hotline dédiée. En effet, si l’établissement peut choisir d’offrir un accès via www.doctolib.fr, nous privilégions l’accès direct via son site Web, en y intégrant en toute transparence le module de prise de rendez-vous. Les patients peuvent, par exemple, prendre rendez-vous à l’Hôpital Européen Georges-Pompidou directement depuis son propre site internet. Une application spécifique permet par ailleurs aux praticiens d’accéder à leur agenda à distance, sans avoir à se connecter au SIH. Les médecins libéraux peuvent, de leur côté, adresser un patient à leur confrère hospitalier via la fonctionnalité « Je réfère ». Ce sont là autant d’outils qui contribuent à ouvrir l’hôpital sur son territoire, en capitalisant sur la communauté Doctolib pour développer de nouvelles organisations au bénéfice de l’ensemble des utilisateurs. 

Plus d'informations : https://www.doctolib.fr

 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Voir également :
< >

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017