Connectez-vous S'inscrire
MENU

Bilan positif de 3ème journée nationale de Gérontologie « Équip’age »

Rédigé par Rédaction le Mardi 29 Avril 2014 à 13:23 | Lu 232 fois


Avec plus de 260 participants, Équip'age qui s’est tenue le 10 avril à la Salpêtrière, a atteint son but : mobiliser tous ceux qui sont au service du Grand Age, libérer la parole pour faciliter le partage d’expériences et des bonnes pratiques. L’objectif de cette journée était aussi de mettre à l’honneur les personnes vivant à proximité des ainés, mais aussi les équipes de professionnels du soin et de l’accompagnement.


Bilan positif de 3ème journée nationale de Gérontologie « Équip’age »
La matinée, en séance plénière, a été consacrée à la proximologie, avec les interventions croisées de 2 spécialistes : Serge GUÉRIN, Sociologue spécialiste de questions liées au vieillissement et de l’inter génération, et Professeur à l’ESG, et Philippe THOMAS, Gériatre et Psychologue de la Personne Âgée, thérapeute familial à Poitiers.
 
Serge GUÉRIN a ouvert cette Journée en évoquant d’abord le problème majeur de l’augmentation des maladies chroniques. Bien les prendre en compte n’a jamais généré autant de besoins, dans un contexte de moyens financiers qui tendent à se réduire.
 
Par ailleurs, Serge GUÉRIN a aussi expliqué que les institutions de santé ont d’abord misé sur les progrès techniques.  Mais, selon lui, donner la priorité aux « techniques » peut aussi être une dérive qui génère une certaine « inconfiance » des malades par rapport à leur système de santé.
 
Enfin, l’enjeu pour Serge GUÉRIN est de ne pas simplement agir « pour » les autres, mais « avec » eux, en mettant en regard la notion de compétence et la notion de bienveillance, celle de la « cure » à celle du « care ».

Dans un deuxième temps, Philippe THOMAS a exposé les conflits qui peuvent intervenir dans les familles lorsqu’il faut décider de l’entrée ou non d’un de leurs proches dans un EHPAD. Selon lui, « la maladie et la dépendance peuvent créer une déliaison familiale », mais aussi un « sentiment de culpabilité des aidants », quand ils décident de confier un proche à une institution. En dressant un portrait des aidants, il a identifié les dangers de communication que peuvent rencontrer les aidants institutionnels dans leur relation quotidienne avec les personnes âgées fragilisées et leurs familles. Philippe THOMAS a enfin rappelé « la nécessaire alliance des familles, des bénévoles et des professionnels autour des personnes âgées fragiles », en exposant un code de déontologie et de comportement propre à assurer le bien-être de la personne âgée et celui de l’aidant.

L’après-midi a été animée par la Compagnie Paris Impro, un collectif qui regroupe comédiens et musiciens, animés par la même passion : la création en direct et sans filet. Les artistes, qui avaient assisté aux interventions du matin, ont joué des saynètes sur le thème de la proximologie. A partir d’un mot, d’une expression, voilà qu’une scène se met en place. Ainsi on rencontre « monsieur et madame Perverse », qui voient le mal partout. Et on comprend d’autant le rôle complexe de l’aidant, qui à la fois fait preuve d’empathie mais doit prendre le recul nécessaire pour se protéger de ces histoires de famille qui ne les regardent pas.
 
Du côté des spectateurs, ce sont des rires libérateurs qui se faisaient entendre.
 
Enfin, le trophée Equip’age a été remis à la Plateforme Mutualiste Evasion (pour « Equipe Vouée à l’Accompagnements des Aidants pour Souffler, Informer, Orienter et Nouer du lien »). Originaire du Limousin, elle accompagne depuis 2012 dans sa relation quotidienne le couple aidant / aidé en situation de perte d’autonomie physique et/ou psychique. Leur projet a séduit le Comité Scientifique d’Equip’age de par la reconnaissance et le soutien porté à l’aidant. La plateforme travaille notamment sur les notions de plaisir, de partage de moments et de lutte contre l’isolement.

L’association a accompagné plus de 110 personnes tout au long de l’année. 2013.

Tout au long de la journée,  une vingtaine de partenaires spécialistes de la fourniture de produits et de services étaient également présents sur des stands d’exposition. Grâce à eux aussi, cette Journée a été un grand succès et un beau moment de partage.

À propos d’Equip’age

L’an passé, lors de la deuxième Journée nationale de Gérontologie, Equip’age, avait réuni plus de 250 participants sur le thème "Créateurs de sens, acteurs de vie : quelle équipe pour animer le quotidien?"
Pour en savoir plus : www.equip-age.net




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu | SIS | Sûreté | Restauration | Le Magazine en ligne | Biologie | Traçabilité | Imagerie | Pharmacie | News | Paris Healthcare Week 2017